plante cbd

Le chanvre, plus couramment appelé cannabis est une plante de la famille des psychotropes. En effet, elle se compose de trois actifs que sont le cannabinol, le cannabidiol et le tétrahydrocannabinol ( THC ). Ce sont des substances réglementées et de ce fait il est parfaitement légitime de se poser la question s’il est légal de faire pousser une plante CBD.

Quelques précisions supplémentaires concernant la loi

Le CBD n’est pas considéré comme psychotrope. Par conséquent, il est parfaitement légal de l’utiliser à partir du moment où le taux de THC reste inférieur à 0,3 %. Cependant, de nombreux doutes s’installent chez les consommateurs sur le fait de faire pousser une plante CBD, car la cour de justice de l’union européenne estime qu’il est illégal d’interdire la distribution et la vente de CBD. Si vous souhaitez plus d’informations sur le sujet, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin le site https://www.guide-du-cbd.com.

Soyons clairs, la production de cannabis est une pratique punie par la loi et punissable de 30 ans de prison et 7,5 millions d’euros d’amende. Cependant, il faut savoir qu’il existe différentes variétés de chanvre et certaines plantes n’ont pas un taux de THC qui dépasse 0,3 %. Par conséquent, faire pousser une plante CBD est parfaitement autorisé sur le territoire français. D’ailleurs, il existe de nombreuses exploitations dans l’Hexagone, exploitation de chanvriculture. N’importe quel agriculteur a donc la possibilité de cultiver une plante CBD, mais c’est également le cas à titre privé.

Il faut noter que la culture du chanvre reste une pratique particulièrement encadrée par un premier arrêté du 22 août 1990 et un deuxième qui a été promulgué le 21 février 2008. La législation précise qu’il n’est pas légal de faire pousser du chanvre en France pour récolter les inflorescences. Le travail doit uniquement se concentrer sur la graine, la paille et la fibre.

Il ne faut pas confondre la culture d’une plante CBD avec celle du cannabis. En effet, les plants de cannabis font partie de la catégorie des substances contrôlées. Mais si vous êtes dans une optique d’extraire le CBD en utilisant les fleurs de chanvre, vous n’aurez aucun problème avec la législation. C’est exactement le même constat pour pratiquer une extraction sur la tige de la plante. Si malheureusement vous ne respectez pas les consignes à la lettre, vous risquez tout simplement de vous exposer à des sanctions pénales et administratives. Sur certains sites dédiés du gouvernement, il est possible de retrouver la liste des variétés cultivées.

faire pousser CBD

Comment faire pousser une plante CBD chez soi ?

Le CBD outdoor est une pratique de plus en plus répandue consistant à faire germer la graine. Ensuite, vous pouvez cultiver votre plant de chanvre en utilisant simplement un pot à l’intérieur. Mais un travail préparatoire est absolument indispensable en commençant par la terre de votre extérieur et en utilisant de l’engrais organique. Une fois les gelées terminées, vous replantez votre pied de CBD directement en pleine terre. Il arrivera à maturité à la fin de la saison, c’est-à-dire en automne et vous n’avez plus qu’à le récolter.

Conclusion

Faire pousser une plante de CBD demeure légal en France. Néanmoins, il est impératif d’avoir un taux de THC qui reste inférieur à 0,3 %, sous peine de connaître des déboires judiciaires.