cultiver la sauge

La sauge est un petit arbuste qui se décline en plusieurs variétés, mais celle que vous retrouvez couramment dans les jardins est la sauge officinale. Cette plante est très appréciée pour ses qualités aromatiques ainsi que ses vertus médicinales.

Découvrez dans cet article comment cultiver cette plante aromatique dans votre jardin.

Plantation de la sauge

La culture de la sauge se fait généralement à partir de graines. Mais, si vous choisissez cette option, il faudra acheter du terreau de rempotage stérilisé pour éviter l’apparition de mauvaises herbes indésirables parmi les graines que vous plantez.

Pour les débutants dans le jardinage, l’achat d’une petite plante et la multiplication par bouturage s’avère être le meilleur moyen. Dans ce cas, vous devez planter les plantules à la fin du printemps et les plantes à une distance respective de 30 à 60 cm ou 11-23 pouces. Elle fleurit deux fois par an et donne des feuilles savoureuses si elle est plantée en plein soleil.

Entretien de la sauge

Lorsque la période estivale prend fin, taillez votre plante de 15 à 20 cm du sol ou du pot. De cette manière, elle gardera sa belle forme touffue et produira de nouveaux bourgeons avant l’hiver. En tout cas, par rapport aux autres plantes aromatiques, la sauge réclame peu de soin et d’entretien lorsqu’elle est bien installée dans son coin.

Même si cette plante tolère parfaitement le soleil, vous devez l’arroser de temps en temps, surtout en cas de fortes chaleurs. Pour les cultures en pot, n’attendez pas que la terre soit complètement sèche pour arroser. Sur un blog jardin vous distinguerez toutes les règles de base concernant l’entretien des plantes aromatiques.

plante aromatique

Récolte de la sauge

La sauge peut être récoltée tout au long de l’année en fonction de vos besoins. Cependant, c’est pendant la période végétative c’est-à-dire avant la floraison (mois de Juin) que les fleurs et les feuilles ont un goût prononcé.

Les feuillages se cueillent de préférence de bon matin toujours durant cette période, au printemps ou à la fin de l’été. Mais, elle peut aussi être arrachée le reste de la journée. Il faut tout simplement qu’elle ait une bonne touffe avant de récolter les premières feuilles. Si les feuilles deviennent sèches, sachez qu’elles se conservent très bien durant plusieurs mois.

Conservation de la sauge

Une fois que vous avez récolté les feuilles de sauge, disposez-les sur un grillage ou sur un tamis. Ainsi, l’air pourra circuler et passer en dessous pour faciliter le séchage. Au cas où vous n’avez pas de tamis, vous pouvez toujours utiliser un torchon propre.

Mais, il faut brasser les feuilles tous les jours pour assurer un séchage uniforme. Toutes ces procédures s’effectuent à l’abri du soleil et dans un endroit sec. La durée de séchage dépend des conditions dans lesquelles vous le réalisez. Quand tout est bien sec, mettez dans un bocal que vous allez bien fermer et ranger dans un coin sombre. Évitez de l’humidifier lorsque vous en prenez.

Maladies de la sauge

Cette plante est très résistante aux maladies, car elle a un effet répulsif contre certains insectes et maladies qui affectent les plantes potagères. D’ailleurs, elle serait un très bon répulsif contre les rongeurs, les limaces et les escargots. Son odeur fait fuir les parasites qui envahissent le potager.

Elle a tendance à repousser l’altise chez le navet, par exemple. N’hésitez pas à l’utiliser pour lutter contre le ver du chou et le mildiou de la pomme de terre. Environ 100 g de feuilles doit être mélangé avec 1 litre d’eau. Puis, pulvérisez la solution sur vos légumes.