construction piscine

En ces temps d’inquiétude climatique et de chamboulement des territoires, il devient urgent de s’équiper en matériel adapté. Pour beaucoup de Français, cela implique par exemple de revoir l’isolation de leur maison ou de dénicher un climatiseur. Mais s’il est un équipement qui semble devoir devenir indispensable dans les prochaines années pour lutter contre l’augmentation des températures, c’est bien la piscine. Voici donc tout ce qu’il faut savoir sur le permis de construire pour une piscine.

La piscine, un équipement d’exception devenu accessible à tous

Il y a seulement quelques dizaines d’années, faire construire une piscine, intérieure comme extérieure, dans sa propriété était considéré comme le summum du luxe, uniquement réservé à la crème de l’élite. Mais grâce au modèle de construction piscine proposé par des enseignes expertes comme Diffazur, la piscine s’est réellement démocratisée. Ceci s’explique à la fois par les innovations en termes de matériaux, les changements de priorités des consommateurs et la qualité croissante du service proposé.

Chez des enseignes comme Diffazur, vous pourrez trouver par exemple des mini piscines pour les petits budgets, des équipements de balnéothérapie pour le bien-être, des couloirs de nage pour les sportifs, et toutes sortes de bassins, prêts à répondre aux besoins les plus divers. C’est cette variété qui a largement permis la diffusion de la piscine sur tous les terrains de France, mais attention, il est d’abord nécessaire de bien s’informer sur le permis de construire pour une piscine avant de se lancer.

le permis de construire pour une piscine

Le permis de construire pour une piscine

Sachez que la construction d’une piscine est soumise à une loi relative à l’urbanisme et à la sécurité. Dans certains cas, comme dans celui de l’installation d’une piscine hors-sol de moins de 10 m2, vous n’aurez même pas besoin de faire une déclaration de travaux en mairie. A condition bien sûr que votre logement ne se situe pas sur une zone protégée. Au-delà de ces 10 m2 de surface, plusieurs obligations vous incombent.

D’abord, entre 10 m2 et 100 m2, ou si votre piscine présente un abri supérieur à 1m80, vous serez tenu de faire une déclaration de travaux auprès de votre mairie. Si la piscine dépasse les 100 m2 au sol, alors il faudra nécessairement déposer une demande de permis de construire pour une piscine conforme à la réglementation. Il faudra en outre ajouter à la demande une présentation de dossier technique.

Bien choisir sa piscine en fonction de ses besoins

Sachez aussi que si votre piscine présente une surface supérieure à 100 m2 au sol, alors vous serez tenu d’ajouter quelques éléments pour en assurer la sécurité, notamment des barrières, une couverture et un abri de piscine, ainsi qu’une alarme immergée et périphérique. Comme vous pouvez le constater, les réglementations sont strictes en matière d’installation de bassin. Le permis de construire pour une piscine n’est ainsi pas toujours nécessaire et même superflu parfois, d’où l’intérêt de se faire bien conseiller.

Et pour cela, il faudra souvent le concours d’un spécialiste. On pense bien sûr à l’enseigne Diffazur en priorité, surtout grâce à son expérience de plus de 45 ans dans le milieu, qui lui a permis de développer un catalogue très varié, une science de l’accompagnement des clients et une vraie plus-value en termes de conseils. Visitez le site et vous vous rendrez rapidement compte à quel point l’entreprise présente de multiples avantages dans des domaines aussi différents que la conception, le service après-vente ou la rénovation !