pot de fleurs

Plastique fendillé, couleurs passées, terre cuite ébréchée… : agressés par le gel, percés par les racines les plus vigoureuses ou renversés par le vent, les pots de fleurs d’extérieur ont la vie dure. Plutôt que de les jeter, vous pouvez les rénover afin de pouvoir les réutiliser pour réaliser vos plantations estivales. Voici quelques astuces pour faire du joli avec du vieux, pas à pas.

Donner du peps aux pots décolorés

Rien de plus décoratif ni de plus moderne que des pots de fleurs colorés. Malheureusement, certains plastiques finissent par pâlir sous les rayons du soleil. Pour leur rendre leurs beaux coloris, une seule solution : la peinture. Commencez par nettoyer et par dégraisser soigneusement vos pots afin de les débarrasser de toutes traces de terres, en utilisant de l’acétone ou de l’alcool à brûler versé sur un chiffon. Pour obtenir une tenue optimale, poncez le matériau afin d’améliorer son adhérence.

Appliquez ensuite une sous-couche spécifique pour les matériaux plastiques, puis laissez-la sécher le temps recommandé par le fabricant. Terminez par une bonne couche de peinture acrylique et adaptée à l’usage en extérieur, qu’elle soit conditionnée en spray ou applicable au pistolet. Finition mate satinée, brillante… à vous de choisir ! Pour un jardin dans l’air du temps, le tout est de suivre les tendances 2022 en piochant dans la palette de l’année :

  • Terracotta
  • Rose
  • Blanc pur
  • Jaune curry
  • Bleu pervenche
  • Vert profond…

Mais les couleurs neutres et les pastels ont aussi leur mot à dire au jardin cet été ! Bref, vous avez l’embarras du choix. Pour un maximum d’originale, vous pouvez aussi miser sur la personnalisation en optant pour des motifs ou même pour des gravures.

rénovation pots

Réparer les pots fendus

Même un pot en plastique fendu peut encore servir. Il suffit pour cela de colmater la brèche à l’aide d’une colle adaptée. Servez-vous d’une bâche ou d’un vieux drap afin de préserver votre plan de travail et mettez des gants en caoutchouc pour protéger votre peau. Le pot de fleurs doit être bien nettoyé et parfaitement sec. Pour faciliter l’adhérence, utilisez d’abord un activateur de colle. Préparez ensuite votre colle en suivant les indications de la marque, appliquez le mélange, puis pressez fortement les parties à recoller durant quelques secondes.

Enfin, nettoyez soigneusement l’embout du tube-applicateur avant de le reboucher. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises à la prochaine utilisation. Petite astuce en plus : si les dégâts sont légers, vous pouvez aussi laisser votre pot de fleurs tel quel et vous contenter de le doubler au moyen d’un morceau de plastique. C’est l’occasion de recycler vos vieux sacs de terreau, il vous suffit de les découper aux dimensions désirées.

Recycler les terres cuites ébréchées

Les pots en terre cuite ébréchés peuvent fréquemment se réparer à l’aide d’un stylo répare-tout : très pratique, cet outil un peu magique permet d’appliquer une résine qui sèche ultra-rapidement grâce à une lumière à UV intégrée. Par contre, les pots de fleurs les plus abîmés ne sont pas toujours réutilisables tels quels. Voici quelques idées pour pouvoir vous en resservir malgré tout :

  • Transformer une moitié de pot de fleurs en une mini-jardinière pour accueillir des plantes miniatures, comme des boutures de succulentes.
  • Réaliser une mosaïque sur un pot de fleurs encore intact en fragmentant totalement le pot cassé.
  • Utiliser les débris de terre cuite pour délimiter des espaces dans le jardin : vous pouvez isoler de cette façon les parterres, les allées…
  • Vous en servir pour couvrir la terre et ainsi retenir l’eau tout en prévenant le développement des adventices en surface.
  • Tirer parti des pouvoirs naturels de la terre cuite : placés autour de vos salades, les morceaux de vos vieux pots de fleurs repousseront efficacement les limaces.

Qu’ils soient en terre cuite ou en plastique, les pots de fleurs outdoor peuvent se conserver de longues années quand on sait les réparer. Une démarche écolo en parfait accord avec votre passion du jardinage, non ?