Cultiver des plantes médicinales dans un jardin ne date pas d’aujourd’hui. Les hommes cultivaient ces plantes depuis des milliers d’années. Par exemple, au moyen-âge, les moines faisaient ce type de culture dans toutes les abbayes de leur monastère.

Ces plantes étaient recherchées essentiellement pour leurs vertus. Elles guérissent beaucoup de maux. Si vous ne voulez pas vous rendre à la pharmacie dès que vous sentez un petit malaise, vous devrez les cultiver dans votre jardin. Pour savoir comment procéder, daignez finir la lecture de ce billet.

Créer son jardin médicinal

Dans un jardin médicinal, les plantes ne sont pas uniquement choisies pour leur beauté. Elles sont également choisies pour leur propriété. D’ailleurs, vous retrouverez nombre de ces plants sur negoplantes.com. Il faut noter que ces plantes sont faciles à cultiver. Outre cela, elles nécessitent peu d’entretien.

Pour vous simplifier la tâche, vous pouvez juste cultiver le présent jardin comme les moines ont eu l’habitude de le faire. Ils délimitent des rectangles ou carrés sur la surface du jardin afin d’y regrouper les espèces de plantes selon leurs utilités en pharmacopées. Il faut noter que la délimitation ne se fait qu’avec des buis ou encore des plessis. Essayez cette technique et vous aurez un espace vert très présentable, aéré et plus qu’esthétique.

Où disposer les plantes médicinales dans le jardin ?

Aujourd’hui, vous pouvez opter pour la culture en pot. Ces plantes qui seront mises en pot peuvent être disposées sur votre balcon. C’est également une bonne technique pour présenter votre jardin sur son plus beau jour. Ici, vous devez utiliser un terreau pour plante d’intérieur. Vous pouvez également le composer en utilisant dans la même proportion du compost, du terreau de feuilles et de la vermiculite.

Mettez ce mélange dans le pot jusqu’à ce qu’il soit rempli et arrosez-le convenablement. Après 90 minutes environ, vous pouvez y transplanter vos plantes. Il faut noter ces plantes que vous mettrez en pot doivent être bien arrosées. Vous pouvez disposer dans ces contenants, le basilic, le romarin, le persil, etc.

Les plantes à mettre à l’ombre

Notez que certaines médicinales ne supportent pas trop les rayons du soleil. Ces derniers doivent être mis à l’ombre si vous désirez réellement profiter de leurs vertus. Dans un coin d’ombre, vous pouvez cultiver l’hydraste ou encore la valériane. La rhodiole qui permet entre autres de soigner les troubles nerveux et lutter contre la fatigue, le ginseng américain ou encore l’actée à grappes noires. Cette dernière permet par exemple de lutter contre les bouffées de chaleur.

Savez-vous que des plantes médicinales peuvent remplacer le gazon ?

Vous avez marre de tondre chaque fois votre gazon ? Dans ce cas, vous devriez essayer les plantes médicinales qui peuvent être utilisées en couvre-sol. Elles limitent considérablement le travail de la tonte. La camomille et les différentes variétés de thym en sont quelques exemples. Avant de les cultiver, vous devez bien désherber le sol. Vous devez les semer dans des pots ou des contenants spécialisés d’abord avant de les transplanter sur votre pelouse.

Quelques plantes à cultiver dans le jardin et leurs vertus

Si vous déprimez souvent, vous aurez besoin du romarin. Il est régulateur d’humeur. Celles qui ont des sautes d’humeur ou dépriment en période menstruelle ne doivent pas rester loin de la sauge. La menthe a des propriétés digestives, antispasmodiques, anti-inflammatoires et même diurétiques. Pour bien lutter contre les infections, vous pouvez cultiver le thym dans votre jardin. C’est un véritable antiseptique et antiinfectieux. La citronnelle, l’ortie et la prêle ont des propriétés antirhumatismales.