Aujourd’hui, plusieurs personnes âgées décident de rester à leur domicile au détriment des établissements d’accueil spécialisés. C’est la raison pour laquelle il est fondamental d’aménager leur habitat afin qu’ils se sentent en sécurité où qu’ils soient, l’extérieur y compris. Nous vous proposons justement quelques moyens de sécuriser l’accès à l’extérieur du logement pour les séniors.

Opter pour des monte-escaliers extérieurs

Le monte-escalier représente une véritable innovation pour la sécurité des séniors à la maison. Il s’agit d’une solution ergonomique, simple et sécurisée pour les escaliers menant à l’extérieur de la maison. Quelle que soit la saison, il permet aux personnes du troisième âge de se déplacer en toute stabilité.

Les différents types de monte-escaliers

Généralement, on distingue deux types de monte-escaliers extérieurs : le monte-escalier extérieur droit et le monte-escalier extérieur courbe. Le premier convient à un usage où l’on se déplace sur une ligne droite sans interruption de palier. Le second est utilisé pour les escaliers tournants avec virages et/ou paliers.

Attention aux fonctionnalités

Les monte-escaliers extérieurs sont dotés de capteurs de sécurité en cas d’obstruction au passage. Ils ont également une clé pour le verrouillage et pour empêcher que toute autre personne non autorisée s’en serve. Il faut également préciser que les monte-escaliers extérieurs ne nécessitent pas de travaux en amont puisque les pieds sont fixés sur les marches.

Un équipement à l’épreuve des saisons

Si vous vous inquiétez par rapport aux éventuelles intempéries, sachez que vous n’avez rien à craindre. Ces monte-escaliers sont adaptés à tout type de climat et la housse de protection protège votre appareil en cas d’intempéries. De plus, ils résistent à l’eau grâce aux composants anti humidité et à une visserie inoxydable. N’hésitez donc pas à vous renseigner sur le prix d’un monte escalier extérieur pour le bonheur des séniors à la maison.

Ne pas négliger la luminosité et les rampes d’accès

En plus des monte-escaliers extérieurs, il y a plusieurs autres moyens d’élever le niveau de sécurité pour les séniors qui veulent se rendre à l’extérieur d’une maison.

Les rampes d’accès

Il est fondamental d’installer une rampe d’accès sécuritaire pour les individus du troisième âge. Pour cela, il existe des normes précises de construction, notamment sur la longueur, la largeur et la pente. Vous devrez également prévoir des paliers intermédiaires tous les neuf mètres ou aux points de changement de direction.

Les escaliers extérieurs

Il faut accorder une attention particulière aux escaliers extérieurs. La rampe est obligatoire pour un escalier ayant au moins trois contremarches. Toutefois, il peut être important de mettre une deuxième main courante si l’escalier est ouvert de chaque côté. Cela permet d’augmenter le niveau de sécurité de la personne âgée qui désire accéder à l’extérieur du logement.

La luminosité

Pour la sécurité d’un sénior ou de toute personne en perte d’autonomie, il est important de veiller à ce que l’extérieur de l’habitation soit bien éclairé. Les déplacements sont beaucoup plus faciles lorsque l’éclairage est adapté et ne créé pas de zones d’ombre ou de contraste.

Les allées ou cheminements

Pour les personnes âgées, les cheminements doivent être larges de 1,20m. Ils doivent également respecter des règles en termes d’inclinaison en plus de la structure stable et du revêtement non glissant. La pente ne doit pas être supérieure à 5%, mais vous devez installer un palier de repos dans les contours si elle atteint 4%.