Chacun a son idée du jardin idéal. Pour certains, il sera taillé au cordeau, tandis que d’autres le préfèreront un peu plus sauvage, probablement à leur image. Quoi qu’il en soit, avoir un jardin, quelle que soit sa taille, nécessite un minimum d’entretien. Un entretien qui, chacun le sait, se fait d’autant mieux, plus facilement, plus rapidement, plus efficacement, si l’on est bien équipé.

Voici pourquoi nous vous proposons avec cet article de faire le tour des outils et engins qu’il convient de posséder en fonction de tous les divers travaux que l’on peut être amené à faire pour que notre environnement extérieur colle à l’idée que l’on se fait d’un joli jardin.

Tondre le gazon

Certainement est-ce la toute première chose qui nous vient à l’esprit dès lors qu’il est question de travaux à effectuer au jardin. Si la pelouse, à l’image de toute la végétation, semble se mettre en retrait tout au long des mois d’automne et d’hiver, elle se remet à pousser dès l’arrivée des premiers rayons de soleil et il faut dès lors l’entretenir à un rythme régulier jusqu’à ce que les journées raccourcissent à nouveau.

Mais alors que faut-il choisir ? Une tondeuse thermique ou électrique ? Il s’agit a priori d’une question que vous allez pouvoir vous poser concernant nombre d’outils de jardinage. Évidemment, chacune des options présente ses avantages et ses inconvénients.

La tondeuse thermique est en règle générale plus puissante, parfaite si vous avez une grande surface de terrain à tondre. Sa puissance aura en effet tendance à accélérer votre rythme de travail. Elle présente en revanche l’inconvénient de nécessiter plus d’entretien qu’une tondeuse électrique, c’est toujours le cas pour tous les outils thermiques. Il convient notamment de vérifier bougies et carburateur régulièrement. Prenez aussi soin de vous renseigner sur la réglementation en vigueur dans la commune où vous habitez, il se peut que son usage soit restreint le week-end, faites-en sorte de choisir une motorisation qui vous permette de l’utiliser quand vous le souhaitez et le pouvez.

Désherber, débroussailler

La débroussailleuse, comme son nom l’indique, sert à débroussailler. Elle va, grâce à sa maniabilité, permettre d’effectuer les travaux qui sont inaccessibles à la tondeuse : défricher là où les herbes sont particulièrement hautes, s’attaquer aux ronces qui envahissent les haies et parterres, faucher des broussailles en tous genres, voire élaguer.

Vous le constaterez sur https://www.monmagasinvert.fr/mon-jardin/outils-de-jardinage/debrousailleuses/debroussailleuses.html, elles aussi existent en version électrique ou thermique. Les modèles électriques proposent même deux variantes : à batterie ou à fil. Là encore, chaque modèle présente son intérêt.

Similairement à la tondeuse, un modèle thermique va offrir plus de puissance, mais aussi nécessiter plus d’entretien. Elle présente une autonomie optimale tout en pouvant intervenir sur tous terrains, dans toutes conditions.

Si vous optez pour une débroussailleuse à batterie, profitez-en pour faire l’acquisition de plusieurs batteries. Afin d’en avoir toujours une en charge ou même, idéalement chargée, pendant que vous en utilisez une autre. Rien n’est plus pénible que de devoir arrêter des travaux en cours parce que l’on est tombé en panne.

Si toutefois vous disposez de rallonges assez longues et adaptées à l’extérieur, un modèle filaire peut faire l’affaire, sachant qu’il ne sera malgré tout jamais aussi puissant que les autres. Mais dans le cas où votre jardin est très régulièrement entretenu, cela peut tout à fait suffire. Et avec lui, pas de souci d’autonomie.

Petite précision cependant avant de refermer ce chapitre : il convient de ne pas confondre débroussailleuse et coupe-bordure. Ce dernier est parfait pour ce qui est des finitions, afin que tout soit le plus carré possible. Il vous suffira peut-être si vous n’avez que des petites retouches d’ordre plus esthétique qu’autre chose à réaliser.

Élaguer et tailler

Les haies, les arbres et les arbustes peuvent, en poussant, devenir réellement envahissants. Idéalement, vous pourrez faire en sorte de, comme qui dirait, contraindre cette pousse en procédant à une taille drastique au moins une fois par an, idéalement en entrée de saison.

Les haies nécessiteront, elles, un entretien plus régulier tout au long de la belle saison. L’avantage, c’est qu’en procédant, ainsi, justement avec régularité, le travail se fera beaucoup plus rapidement. Assurez-vous aussi que votre taille respecte les règles en vigueur dans votre secteur, ou à tout le moins qu’elle convienne à votre voisinage. L’entretien des haies est malheureusement souvent à la base de conflits entre voisins, d’où l’intérêt de se conformer à la réglementation.

Pour ce type d’entretien régulier, a priori, un taille-haie sera suffisant. Et, là encore, vous aurez le choix entre des modèles thermiques et électriques. Nous n’allons pas répéter nos conseils, sachez qu’ils se tiennent tout à fait avec ceux édictés plus haut. La puissance, et par conséquent les taille-haies thermiques sont à privilégier si vous avez un grand jardin et beaucoup à faire. Si vos haies sont hautes et que leur sommet est difficilement atteignable, optez pour un modèle à perche. Il vaut mieux utiliser un tel outil plutôt que de grimper sur une échelle ou un escabeau et ainsi prendre des risques sans avoir pour autant la garantie d’un résultat impeccable : on manque en effet toujours de recul lorsque l’on travaille en hauteur ainsi et cela s’en ressent souvent une fois que l’on constate ce que l’on vient de réaliser.

Vous ne pourrez en revanche pas vous occuper de vos arbres avec un taille-haie, et ce, qu’il soit thermique comme électrique. Il ne disposera ni d’assez de puissance, ni de lames prévues à cet effet, pour être en mesure de s’attaquer aux branches, et à plus forte raison à un tronc, même de taille modeste. Il vous faudra dans ce cas vous tourner vers la tronçonneuse. Elle seule sera à même d’effectuer ce type de coupe.

Les consignes pour la choisir ne varient pas des précédentes, auxquelles il convient d’ajouter une mise en garde. La tronçonneuse est un outil particulièrement dangereux si on ne la manie pas avec les plus grandes précautions. N’hésitez dont pas à vous protéger, au grand minimum de gants, avant de l’utiliser. Vous pourrez ainsi entretenir votre jardin en toute sécurité.