Vous êtes friands d’avocats ? Pourquoi ne pas cultiver votre propre avocatier chez vous pour en récolter les fruits ? Pour obtenir un bel avocatier au feuillage vert et aux fruits succulents, tout commence à l’étape de la germination du noyau. Voici quelques techniques infaillibles pour faire germer des noyaux d’avocats à tous les coups.

La préparation du noyau

L’une des erreurs les plus courantes lorsqu’il s’agit de faire germer un noyau d’avocat est la mauvaise préparation. L’étape de la préparation et du nettoyage est donc celle sur laquelle repose toute la suite du processus de germination.

Pour transformer votre noyau en belle pousse saine d’avocatier, il faut commencer par l’inspecter pour vous assurer qu’il n’a pas été abimé. Il ne doit pas avoir été entaillé ou pourfendu pendant que vous découpiez le fruit ; au cas contraire, le noyau d’avocatier ne peut être utilisé.

Ensuite, rincez abondamment le noyau à l’eau claire pour le débarrasser de la pulpe de fruit qui le recouvre. En effet, les restes de chair d’avocat ont tendance à pourrir et à empêcher le noyau de germer correctement. La pellicule brune qui entoure le noyau doit également être retirée en le laissant tremper une heure dans de l’eau tiède.

Enfin, il suffit d’essorer l’eau du noyau avec un carré d’essuie-tout et votre noyau est prêt pour la suite.

avocatier

La technique du verre d’eau

Pour faire germer votre noyau d’avocat, l’une des méthodes les plus simples que vous puissiez employer est celle de la technique du verre d’eau. Cette méthode a été plébiscitée par les internautes sur les réseaux sociaux en raison de sa praticité qui en fait un choix idéal pour la culture en intérieur.

D’abord, tenez votre noyau d’avocat en plaçant sa pointe vers le haut. À peu près aux deux tiers de la hauteur du noyau, introduisez délicatement 3 ou 4 allumettes ou cure-dents qui serviront de support.

Par la suite, vous n’avez qu’à remplir un verre d’eau puis à poser les cure-dents piqués dans votre noyau d’avocat sur ses bords. La quantité d’eau doit être telle que la base large du noyau soit immergée dans l’eau, sans que le verre ne déborde.

Pour que la germination puisse se faire, il faut également que vous disposiez le verre dans une pièce à la température élevée ou en rebord de fenêtre. Tous les trois jours, pensez à remplacer l’eau du verre pour éviter que la saleté ne s’accumule.

Après quelques semaines passées sur le verre, le noyau doit commencer à se fissurer tout en laissant apparaitre des racines puis une tige. À ce moment-là, votre noyau est prêt à être transplanté dans du terreau.

La technique du sac en plastique

Comme alternative plus certaine à la méthode précédente, la technique du sac en plastique convient pratiquement à tous. Pour l’utiliser, il suffit d’humidifier un chiffon en tissu, puis de l’essorer au maximum pour qu’il ne soit pas dégoulinant d’eau.

Vous n’avez plus qu’à enrouler votre noyau d’avocat dans le chiffon humide. Placez ensuite le tout dans un sac en plastique, sans qu’il n’y ait ni eau qui suinte ni trop d’air. Pour vous en assurer, pliez simplement le plastique pour le fermer et disposez-le dans un endroit sec, mais chaud. La condensation ainsi créée permet au noyau de former une racine en deux ou trois semaines.