Comment choisir sa jardinière en plastique ?

La réussite des plantes de votre potager passe par un suivi minutieux mais aussi un bon emplacement. Il existe différentes variétés de jardinières mais il faut savoir choisir celle qui correspond le mieux à vos besoins. Dans la suite de cet article, nous vous donnons quelques astuces utiles.

Analyser les propriétés du matériau

La matière de base de votre jardinière influe sur la croissance, la taille et le poids des plantes. La jardinière en plastique design possède une forte résistance aux secousses externes et aux variations climatiques. Elle est adaptée pour la culture des potages qui sont adaptés aux milieux chauds et humides. Cependant, ce style de jardinière à tendance à asphyxier le développement des racines de la plante. A cet effet, vous aurez besoin d’enlever la plante dans son pot initial pour l’installer dans un autre. La jardinière à base de terres cuite, bien qu’elle soit épaisse est assez spongieuse et favorise la volatilisation de l’eau. A cause de ce caractère volatile, vous devriez effectuer des arrosages permanents pour éviter la déshydratation de la plante. En effet, c’est le pot idéal pour les végétaux hydrophobes. Prenez bien soin de ce type de jardinière en la recouvrant avec une toile pendant l’hiver.

Analyser les spécificités de la plante

La jardinière en zinc nécessite au préalable qu’on y fasse des trous parce qu’elle a une faible porosité. Si vous ne faites pas l’eau ne circulera pas et restera sur place cela mettra en mal des plantes hypersensible aux zones humides. La jardinière en bois en plus d’offrir une meilleure décoration est favorable à plusieurs variétés de plantes. Par rapport aux autres, elle est assez grande et il est conseillé d’opter pour du bois soigneusement traité. Pour l’entretien de votre jardinière, utilisez un produit imperméable qui ne contient pas de substances nocives, à la fois protecteur et ralentisseur de la détérioration du matériau.