culture de CBD

Le mot chanvre évoque pour certains un produit illicite qui ne doit pas être cultivé. Et pourtant, le chanvre peut être pris comme n’importe quelle autre plante. D’ailleurs, il est utile pour diverses fins. En effet, il peut être exploité pour obtenir du CBD qui sera utilisé dans le domaine de la médecine, du cosmétique, de l’alimentation, etc. Il peut aussi être exploité dans le domaine du textile. Néanmoins, il est nécessaire de bien connaitre la réglementation cadrant cette culture.

La réglementation à connaitre

Selon l’article R.5132-86 du code de la santé publique, les opérations relatives au cannabis sont interdites. Cela concerne sa culture et sa production, sa commercialisation, sa détention et son utilisation. Dès lors, tout produit pourvu des substances actives extraites du chanvre comme le THC ou encore le CBD est interdit sauf s’il entre dans le cadre de la dérogation fixée par un arrêté du 22 aout 1990. Celle-ci permet l’usage du cannabis à des fins industrielles et commerciales.

Il y a alors des dérogations à la règle. Voici les trois règles qu’il faut respecter :

  • le chanvre doit faire partie des variétés autorisées (qui fait partie d’une liste donnée par arrêté précitée) ;
  • le CBD et tout autre produit issu du chanvre doit être obtenus des parties autorisées à l’exploitation à savoir les graines et les fibres ;
  • la teneur en THC de la plante doit être inférieure à 0,2%. Au-delà de cette limite, le produit est considéré comme stupéfiant.

culture de chanvre

Les méthodes de culture du chanvre

Il y a plusieurs techniques qui pourront être utilisées pour la culture du chanvre dont le but d’obtenir du CBD. Déjà, il faut faire le choix entre la culture utilisant les produits chimiques et le mode de culture bio. Ce dernier n’inclut l’usage d’aucun produit chimique. Le CBD sera donc issu d’une plante de chanvre bio.

En outre, il est aussi nécessaire de déterminer si la plante sera cultivée en mode indoor ou outdoor ou encore entre les deux.

La culture indoor est plus facile à contrôler. Elle permet d’avoir la mise sur les éléments dont la lumière, le taux d’humidité, la température, les nutriments, l’apport en CO2 et le PH. Les plantes sont mieux protégées des nuisibles. De cette manière, la production de CBD est donc plus qualitative. Néanmoins, le budget nécessaire est plus élevé.

Pour la culture outdoor, les plantes sont plus difficiles à gérer. Elles doivent aussi faire face aux différents éléments extérieurs. Toutefois, le budget nécessaire est plus limité.

Il est aussi possible de faire une culture semi-fermée en utilisant des serres. Cela permet aux plantes de bénéficier des éléments naturels comme la lumière du soleil, le vent, la chaleur naturelle, etc. Mais la gestion des équipements utilisés requiert plus de temps.

Chaque personne qui souhaite faire une culture de chanvre dont le but d’en extraire du CBD doit alors bien s’informer sur tous ces points importants avant de prendre une décision. Elle doit surtout se renseigner sur la législation puis sur les modes de culture adaptés à son environnement.