Faire construire une piscine chez soi est toujours une idée charmante car elle consolide votre confort et vous offre l’opportunité de passer des moments agréables avec vos proches. Vous êtes cependant tenu de couvrir votre bassin (pour des raisons de sécurité et même au-delà) et il s’agit là d’une obligation légale. L’on propose alors à cet effet une pléthore de solutions de couverture, mais choisir la mieux adaptée n’est pas toujours facile. Voici quelques conseils qui pourront vous aider.

Les bâches à bulles

Pour couvrir leurs bassins, la plupart des propriétaires ont généralement recours aux bâches dites isothermiques et aux couvertures hivernales. La bâche isothermique ou bâche à bulles est utilisée la nuit. Elle a comme principal avantage d’empêcher les déperditions de chaleur qui s’effectuent nuitamment lorsque les températures chutent. Elle aura plutôt l’effet contraire en journée car elle augmentera de 2 à 5°C la température de l’eau et elle limitera la prolifération des algues en empêchant le soleil d’atteindre l’intérieur du bassin. Toutefois, si l’on peut par ailleurs admettre qu’elle protège aussi le bassin des problèmes de pollution, il faut dire qu’elle ne garantit aucune sécurité quant aux risques de noyade. Au besoin, découvrez les modèles disponibles sur ce site.

Les couvertures sécurisées

En plus des avantages que procure la bâche à bulles, d’autres couvertures de piscine sont plus sécurisantes et protègent des risques de noyade. Il s’agit des volets et des couvertures à barres. Les volets sont constitués de lames en PVC qui se déploient manuellement ou grâce à un système motorisé pour couvrir le bassin. On a des modèles roulants simples qui cachent tout le bassin et les volets immergés (plus esthétiques) qui offrent une meilleure décoration et laissent voir la beauté de la plage. Tout comme la couverture de piscine hiver, la couverture à barres protège de la photosynthèse grâce à son traitement anti UV et elle est isothermique.