Roche sédimentaire calvaire continentale, le travertin est constitué de minimes cavités inégalement réparties. En plus d’être ingélive et antidérapante, elle peut bénéficier de différents coloris. Voici quelques informations importantes pour mieux comprendre ce type de roche.

Quelles sont les différentes dalles en pierre naturelle et leurs propriétés ?

Il existe une large variété de Travertins et dalles en pierre naturelle proposant chacune différentes propriétés.  

Dalle travertin : le choix plus que Méditerranée

Une dalle de travertin offre un design de la méditerranée à votre terrasse et requiert peu de décoration. Elle présente également un aspect naturel. Vous aurez l’impression d’être en vacances. Il est vrai que la surface s’avère polie, mais cette pierre naturelle s’adapte parfaitement à un design bien moderne.

Dalle ardoise : l’option pour une sensualité impressionnante en plein air

Présentant une surface fendue, l’ardoise se décline sous une large variété de nuances d’anthracite foncé. Les dalles en ardoise bénéficient de la combinaison d’un aspect moderne, d’une couleur sombre et d’ardoises naturelles. Ce mélange fait d’elles un véritable revêtement de sol.

Dalle granit : une solution solide

Ces dalles de pierre naturelle sont particulièrement dures. Leur structure de base de forme de ligne offre du prestige. Elle impressionne par son aspect moderne et mélangé à des éléments classiques.

Dalle calcaire : le choix tendance

Outre leur structure de surface tambourinée ou vieille, les dalles de calcaires sont caractérisées par un traitement de lavage à pierre. Leur finition est semblable à celle des jeans avec un lavage spécial.  Votre extérieur ne bénéficiera que d’une touche qualitative et tendance.

Qu’est-ce que le travertin ?

Le travertin représente une pierre naturelle (marbre, calcaire, granit, ardoise…) dont la formation a lieu dans les sources chaudes et/ou les grottes calcaires. La pierre de travertin a pour principale caractéristique les trous au sein de la pierre engendrée par l’évasion du dioxyde de carbone.

Dans l’antiquité, le travertin était couramment utilisé comme matériau de construction. À nos jours, elles sont plus privilégiées lors des travaux d’extérieur.

Toutefois, retenez qu’il n’existe aucune limite à l’utilisation de la pierre de travertin. Figurant parmi les plus valeureuses pierres de construction de la Rome antique et de la Grèce, cette pierre fait ses preuves dans la réalisation des murs, les sols, les escaliers et marches, les comptoirs ou encore les dosserets.

Quels sont avantages et inconvénients du travertin ?

Le travertin est connu pour sa résistance à l’usure et aux chocs. Il s’agit d’une solution antidérapante qui convient parfaitement aux pièces humides comme la cuisine ou la salle de bains.

Par ailleurs, un carrelage en travertin reste compatible avec un chauffage au sol tout en offrant un excellent confort thermique.

Toutefois, il n’est pas exempt d’inconvénients. En effet, sa composition ne tolère pas un contact avec les produits ménagers décapants qui pourrait l’endommager. De même, son prix reste plus élevé comparativement à d’autres types de revêtements d’extérieur ou d’intérieurs.

Concernant son nettoyage, utilisez simplement le savon de Marseille, les cristaux ou le savon noir.

Comment bien choisir son travertin pour sa terrasse ?

Le choix de votre travertin doit prendre en compte plusieurs critères.

Vous devez en effet miser sur la couleur en premier lieu. Cette pierre propose des teintes relativement claires offrant de la douceur à votre pièce. Si cette dernière est peinte en une couleur tranchée comme le gris anthracite ou le bleu, le travertin est parfait pour un aspect zen.

En outre, la finition est aussi un élément important. Elle concerne avant tout la découpe des carreaux. Pour une finition élégante, veillez à ce que le travertin présente des bords droits.

Enfin, misez également sur ses aspérités (les cavités inégalement réparties). Apportant un cachet authentique à votre sol, ces dernières doivent être choisies en fonction de vos goûts.