fruits rouges

Un jardin, pour être réellement jouissif, se doit d’abriter quelques espèces fruitières. Une grande variété de d’arbres fruitiers sont disponibles mais beaucoup demandent du temps avant de produire une véritable récolte satisfaisante. Les fruits rouges comestibles ont ceci de particulier qu’ils poussent pour la plupart sur des arbustes, des arbrisseaux ou des buissons. On peut donc planter des pieds et profiter de la récolte très rapidement !

Si les fruits rouges sont aussi appréciés, c’est d’abord parce qu’ils arrivent très tôt dans la saison et qu’on les associe donc aux premières douceurs du printemps. Il en existe par ailleurs une grande variété, ce qui permet d’étaler les récoltes tout au long de l’été et même jusqu’en automne. Rouges, acidulés et parfaits pour concocter toutes sortes de sucreries délicieuses, voici la liste des fruits rouges comestibles les plus en vue par ordre d’apparition dans votre jardin.

Les fruits rouges comestibles du printemps

Les fraises sont sûrement les fruits rouges comestibles les plus connus et les plus appréciés des potagers. Les premières arrivent en mars sur les étals mais il est préférable d’attendre le mois de mai, lorsque les productions locales commencent à donner. Elles renferment alors bien plus de sucres et de saveurs. Les fraisiers ont en outre l’avantage d’être vivaces et leurs fruits offrent de multiples possibilités culinaires. Crue, à la crème, en confiture ou dans des gâteaux, la fraise a toujours bonne mine !

La saison de la cerise débute également en mai. De la griotte à la bigarreau, toutes les tailles et les couleurs sont représentées. Par contre, il faudra vous y prendre à l’avance car le cerisier demande de la patience avant d’être productif mais une fois lancé, il vous alimentera en fruits délicieux pendant 20 à 50 ans ! Vient ensuite la framboise, dès le mois de juin pour les espèces remontantes, en juillet et septembre pour les autres. Idéal en haie le long d’une clôture, le framboisier se cultive très facilement et ses fruits sont à croquer !

Des baies pour l’été

fruits rouges printempsLes groseilles se récoltent à partir de juin et jusqu’en août pour les plus tardives. Là encore, cet arbuste est très facile à cultiver et il peut donner jusqu’à plusieurs kilos de fruits rouges comestibles par pied ! Ceux-ci sont assez acides, on recommande donc plutôt de les incorporer dans des préparations comme les gelées ou les sirops plutôt que de les consommer crus. Sachez aussi que, comme les framboises ou les cassis, ces fruits se congèlent très bien.

L’airelle arrive un peu plus tard. On la confond souvent avec sa cousine, la canneberge ou « cranberrie », qui elle ne se cultive qu’en Amérique du Nord. L’airelle fructifie sur un arbrisseau qui donne sa récolte en juillet et août plutôt en zone montagneuse sous nos latitudes. La mûre se ramasse à partir de juillet et jusqu’à septembre. Il est possible d’en planter mais on conseille plutôt de repérer des ronces et de les y ramasser mais attention, sélectionnez des champs à bestiaux ou en agriculture biologique.

Des fruits rouges couleur d’automne

Les baies de sureau noir sont récoltables en août et en septembre. Prenez garde car il existe diverses espèces et seul le sureau noir est comestible. Ne les consommez pas crues mais concoctez plutôt des gelées aux propriétés très bénéfiques pour l’organisme. La prunelle est également un fruit rouge comestible principalement disponible à l’état sauvage. Là encore, elle ne se consomme pas crue mais permet de réaliser de délicieuses liqueurs.

Enfin, la myrtille est sûrement l’un des fruits rouges comestibles sauvages les plus prisés des gourmets. On la trouve surtout en Ardèche, dans les Vosges ou en Auvergne. De juillet à fin septembre, les arbrisseaux se chargent de fruits délicieux, parfaits pour réaliser des tartes, des confitures ou du sirop. Sachez qu’il est possible de planter de la myrtille dans votre jardin mais le résultat est souvent décevant. La myrtille tient fort à sa liberté et la rend en mille à vos palais !