Lorsque votre habitation se trouve loin d’un système d’assainissement collectif, installer une fosse septique devient indispensable et même obligatoire. Pour l’aménagement de l’extérieur de votre domicile, vous ne devez donc pas oublier cet aspect. Pour vous aider, nous vous donnons ici trois éléments clés à connaitre avant l’installation d’une fosse septique.

Le choix du type de fosse septique

Au moment de poser une fosse septique dans votre jardin ou derrière votre maison, vous devez savoir qu’il existe de différents types. La plupart du temps, vous disposerez du choix entre une fosse en plastique PVC et une fosse en béton. Elles présentent toutes des avantages et des inconvénients, et se distinguent par de diverses caractéristiques. Lors de la pose d’une fosse septique, vous devez donc en tenir compte afin de trouver celle qui vous convient. De même, les besoins de votre habitation ainsi que la qualité du terrain sur lequel elle s’installera influenceront votre décision. En bref, voici les atouts et les faiblesses de chaque type de fosse :

  • La fosse en béton reste l’idéale pour les habitations et les entreprises avec un gros volume alors que la fosse en plastique s’adapte aux foyers de 3 ou 4 personnes ;
  • La fosse en béton supporte mieux la pression et le mouvement du terrain, ce qui n’est pas le cas de la fosse en plastique ;
  • La fosse en plastique se pose plus facilement que la fosse en béton et résiste mieux à la corrosion ;
  • La fosse en plastique possède une meilleure étanchéité et s’entretient plus aisément qu’une fosse en béton.

fosse septique

La procédure d’installation d’une fosse septique

Avant de procéder à la pose d’une fosse septique dans votre habitation, vous devez d’abord vous renseigner à la mairie sur les normes communales en vigueur. Vous remplirez ensuite un dossier qui vous servira pour l’étude des sols et du type d’installation à réaliser. Après les diverses formalités administratives, vous pouvez maintenant décider de l’emplacement de la fosse septique et suivre les étapes ci-après :

  • Vous devez choisir un endroit situé au moins à 5 m de votre habitation et à 3 m des limites de la propriété ;
  • Prenez les dimensions de l’espace et procédez aux différents travaux de terrassement ;
  • Creusez un trou plus large que la fosse et réservez un espace de 20 à 30 cm de chaque côté de la cuve ;
  • Aplanissez le fond du trou et disposez la fosse au centre ;
  • Effectuez le remblaiement avec un matériau sableux afin d’éviter une compression trop forte lors des mouvements du sol ;
  • Pour finir, posez les tuyaux et les regards au niveau du sol pour faciliter l’accès lors de la vidange.

Pour l’installation de votre fosse septique, nous vous recommandons de solliciter un professionnel agréé. Ceci vous garantira un résultat impeccable et un fonctionnement optimal.

installation fosse septique

L’entretien de la fosse septique

Une fois la fosse septique mise en place, vous devez assurer son entretien régulier afin de garantir son bon fonctionnement et une longue durée de vie. À cet effet, vous pouvez réaliser de gestes simples et adopter certaines habitudes au quotidien. N’oubliez pas de les apprendre aux autres individus de l’habitation. Vous devez par exemple éviter de jeter des produits toxiques ou des médicaments périmés à l’intérieur de la fosse. Ils risquent d’altérer le fonctionnement biologique de l’installation avec le temps. Pour l’entretien et le traitement des mauvaises odeurs, vous pouvez également recourir à de différents produits ou paquets biodégradables très efficaces.