Une allée de jardin

L’allée de jardin est non seulement une voie créée pour faire le tour du jardin, mais aussi une sorte d’élément décoratif qu’on peut ajouter dans son jardin. On peut avoir le choix entre plusieurs types d’allées de jardin. Et si on aime le style bucolique, on peut opter pour les allées en pierre ou les pas japonais.

Faut-il recourir à un professionnel pour réaliser correctement des pas japonais ?

La conception des pas japonais, comme n’importe quelle autre allée dans le jardin, nécessite la maitrise d’un savoir-faire particulier et de quelques techniques particulières. C’est pourquoi, mieux vaut confier la conception à un professionnel comme Caillet Mickaël. Cela permet de profiter d’un service de qualité. Il peut réaliser les pas japonais selon les règles de l’art et dans le respect total des envies et du budget du donneur d’ordre. Il est d’ailleurs possible de se renseigner sur le site paysagiste-entretien-jardin-caillet-espace-vert.fr/ si vous voulez avoir des idées pour l’aménagement de votre extérieur.

Et une fois les travaux livrés, les clients bénéficient encore de conseils utiles pour entretenir l’allée et l’ensemble du jardin. Par ailleurs, les experts en aménagement d’extérieur qui réalisent cet élément du jardin peuvent faire d’autres opérations qui visent à embellir l’extérieur. Ils peuvent par exemple s’occuper des plantes, des autres éléments décoratifs, etc.

Mais il est aussi possible de réaliser correctement des pas japonais en imitant ce que font les experts dans le domaine. On peut trouver des informations sur internet ou bien leur demander directement conseils, sans toutefois la garantie de qualité qu’on obtient avec un vrai artisan.

Allée de jardin en pas japonais

Comment procède-t-on à la conception de pas japonais ?

La pose des pas japonais permettra de préserver le gazon et les plantes dans le jardin. Pour les réaliser, on a seulement besoin d’être méthodique. Bien que cette sorte d’allée ait généralement des formes irrégulières, elle peut aussi présenter des formes géométriques particulières. Et contrairement aux idées reçues, il est possible d’utiliser d’autres matériaux que la pierre pour en fabriquer. On peut par exemple se servir de rondins de bois, de plaques d’ardoise, de dalles personnalisées et bien d’autres encore. Voici quelques étapes à suivre pour réaliser cette mission.

1. Déterminer les dimensions et la forme des pas

Pour réaliser correctement des pas japonais, on doit déterminer quelques éléments importants dont la longueur de l’enjambée. En moyenne, elle varie entre 50 et 60 cm d’un centre à l’autre dalle. L’idéale quand on calcule la distance est de prendre en compte la capacité de toutes les personnes qui peuvent utiliser l’allée. On ne doit donc pas se référer uniquement au pas des grandes personnes. On doit trouver le juste milieu entre ceux des grands et des petits.

Le second élément à prendre en compte est la forme du chemin. On doit définir si elle sera droite ou si elle bifurque. Et pour finir, on doit faire le tracé pour avoir un petit aperçu du projet.

2. Disposer les éléments des pas à leur emplacement

Cette étape consiste à mettre les dalles sur le sol. On doit suivre les tracés qu’on a effectués préalablement. En faisant des tests sur les dalles, on peut ajuster les distances. C’est indispensable pour vérifier que tout le monde peut y marcher sans difficulté. On doit ensuite faire le traçage de chaque contour de dalle sur la pelouse. Pour ce faire, on peut se servir d’une bêche. On doit vérifier à chaque fois que les trous correspondent aux formes des dalles. On retire ensuite le gazon à tous les emplacements qui recevront les dalles.

3. Mettre en place les dalles pour une allée de pas japonais 

On aura besoin d’une truelle pour creuser le sol. Pour chaque emplacement, il faut un trou de la même taille et de la même épaisseur que la dalle. Il est nécessaire de réserver quelques centimètres pour prévoir la tonte. Les trous doivent contenir le volume convenable de sable pour recevoir les dalles et les fixer. Pour les caler, on peut utiliser une massette. On n’a pas forcément besoin de tapoter vigoureusement pour éviter de casser les dalles. Si on souhaite avoir une horizontalité sans défaut, on peut se servir d’un niveau à bulle.

4. Effectuer les finitions de l’allée

Pour permettre au gazon de reprendre possession de l’ensemble de la surface mise à nue et pour que le rendu final soit esthétique, on doit faire un mélange de terre et de graines de gazon. On ajoute ce mélange dans les trous autour des dalles et bien presser la terre. Pour que le gazon pousse rapidement, il est conseillé d’arroser abondamment là où il a été planté.

L’importance de confier don projet d’allée à un professionnel

Faire appel à un professionnel permet de profiter d’un service de qualité. Il peut réaliser les pas japonais selon les règles de l’art et dans le respect total des envies et du budget du donneur d’ordre. Et une fois fini, les clients bénéficient encore de conseils utiles pour entretenir l’allée et l’ensemble du jardin. Par ailleurs, les experts en aménagement d’extérieur qui réalisent cet élément du jardin peuvent aussi faire d’autres opérations qui visent à embellir l’extérieur. Ils peuvent par exemple s’occuper des plantes, des autres éléments décoratifs, etc. Il est possible de se renseigner auprès d’eux concernant l’aménagement extérieur.