terrasse confortable

Les terrasses en bois ont le vent en poupe, notamment grâce à leur aspect écologique qui séduit de plus en plus de français. Pour autant, une terrasse en bois doit être installée avec minutie et ses composants doivent être sélectionnés intelligemment. Il en va de la longévité du platelage mais également de la structure porteuse. On doit ainsi déterminer quel bois choisir pour sa terrasse, en prenant en compte le budget disponible et les exigences techniques de l’ouvrage.

Quelle lame de terrasse choisir ?

Déterminer quelle lame de terrasse choisir est généralement le premier choix vers lequel les particuliers s’orientent. Il s’agit en effet de déterminer le style général de la terrasse, mais également de donner le ton pour les entretiens à venir. La FNB (Fédération Nationale du Bois) recommande l’installation d’un platelage en lames de bois classe 4, soit naturelles soit traitées.

Les lames en bois traité

Si quel bois choisir pour votre terrasse est plus une affaire de budget, alors vous pouvez vous orienter vers la solution la moins onéreuse, le pin sylvestre ou le pin maritime traité autoclave (classe 4 par traitement).

Ce bois très bon marché est traité par mise sous vide et injection d’un produit protecteur à haute pression. Le bois devient alors résistant à l’humidité, aux UV et aux insectes. Gardez toutefois à l’esprit que ce bois n’est intrinsèquement pas aussi résistant qu’un bois plus dur ou exotique.

Le bois autoclave a généralement une teinte verdâtre ou brune qui peut ne pas convenir à tout le monde.

Il existe également du bois thermotraité, qui est soumis à de hautes températures favorisant sa stabilité dimensionnelle et sa résistance à l’humidité et aux xylophages. Le frêne thermotraité est très populaire récemment et jouit d’une belle couleur café, proche de celle d’un bois exotique (alors que le frêne naturel est très clair).

Les lames en Douglas pour un platelage local

Si vous recherchez des essences plus locales, moins traitées et produites en France, alors le Douglas est le meilleur bois pour votre terrasse.

Ce résineux originaire d’Amérique est très populaire dans la construction extérieure et bénéficie naturellement d’un classement 3.2. Avec un petit traitement, le Douglas devient classe 4 et peut alors être utilisé pour constituer le platelage d’une terrasse.

Le Douglas est un arbre cultivé en France de manière contrôlée et responsable. Il permet de faire vivre une grande partie de la filière bois de l’hexagone tout en réduisant la déforestation des zones tropicales en diminuant l’import de bois exotique.

La couleur du Douglas est généralement claire, mais rassurez-vous, il s’agit d’une essence de bois qui prend très bien la teinte et qui pourra ainsi être coloré selon vos envies.

Le prix d’une terrasse bois en Douglas est de surcroît abordable et se situe entre celui du bois autoclave et celui du bois exotique.

Le bois exotique, une solution parfois nécessaire

On entend souvent dire que le meilleur bois pour une terrasse est exotique. Cette affirmation, qui n’est en essence pas fausse, doit être nuancée.

Le bois exotique est le bois qui nécessite le moins d’entretien sur le long terme, car il est naturellement résistant à l’humidité. Il existe par ailleurs des essences européennes également résistantes, mais leur prix dépasse parfois celui du bois exotique.

Cette disparité du prix est expliquée par le fait que le bois exotique est souvent exploité et acheminé par des entreprises peu scrupuleuses, qui ne se soucient ni du bienêtre des forêts tropicales ni de leurs habitants.

Si vous êtes dans une zone au climat très agressif, par exemple en extrême bordure de littoral, alors l’utilisation d’un bois exotique peut être justifiée. Mais en revanche, si votre terrasse est classique et doit simplement résister aux éléments, alors un bois européen traité est le choix judicieux.

terrasse durable

Quel bois privilégier pour les lambourdes et solives ?

Une fois le platelage déterminé, il faudra vous demander quel bois choisir pour une terrasse extérieure, au niveau structurel. On le sous-estime trop souvent, le bois qui sert d’ossature à la terrasse est tout aussi important, si ce n’est plus que le bois qui compose le platelage.

Quel bois choisir pour une terrasse extérieure stable à proximité du sol ?

Le meilleur bois pour une terrasse bien supportée est un bois résistant et bien dimensionné. Le plus souvent on pose les terrasses bois sur des lambourdes soutenues par des plots en polymère, mais on peut aussi trouver des lambourdes supportées par des solives. Si le lambourdage est à proximité du sol (mois de 12 cm), il est vital d’utiliser un bois de classe 4 de bonne qualité et correctement dimensionné. À ce sujet la FNB délivre d’excellents conseils. Le bois pourra avantageusement être protégé par la mise en place d’un lit de gravier tassé à la plaque vibrante, de manière à éviter la stagnation et l’eau et les éclaboussures.

Quelles lambourdes pour une terrasse élevée ?

Les terrasses situées à 12 cm ou plus du sol doivent également utiliser du bois classé 4 de préférence, mais on peut aussi envisager du bois recomposé (lamellé-collé) ou naturel de classe 3.2, avec protection du dosseret supérieur. Dans la mesure du possible, on recommande d’utiliser soit du Douglas, soit du résineux traité autoclave. En effet, le bois d’ossature n’est pas vu et peut ainsi affecter une éthique plus banale.

Quel produit pour protéger et finir une terrasse ?

Si quel bois choisir pour une terrasse est une question importante, celle du choix du traitement final l’est tout autant. En effet, le produit que vous appliquerez sur le platelage permettra de renforcer la résistance du bois et affectera significativement l’esthétique de tout le platelage.

Il existe de très nombreux produits permettant de protéger le bois contre l’humidité et les UV. Notre préférence va toujours vers les produits européens qui proposent un excellent respect de l’environnement.

Dans cette optique, les bois saturateurs extérieurs Rubio Monocoat font partie des meilleurs produits du marché et sont élaborés à partir d’huile de lin et ne sont pas toxiques (on peut les utiliser sur les ustensiles de cuisine en bois).