mur végétal

Les murs végétaux, ou murs vivants, sont des éléments idéaux pour les petits jardins, car ils donnent vie à un espace autrement inutilisé. Ils peuvent être plantés avec des annuelles, des plantes vivaces, des herbes ou des légumes, offrant une touche de couleur bienvenue. Des kits simples sont maintenant disponibles, vous permettant de créer un mur vivant élégant dans plusieurs endroits.

Pourquoi et comment installer un mur végétal ?

Les systèmes Living Wall sont vendus sous forme de kit et peuvent être adaptés à votre espace et à votre budget, car même un simple panneau avec des plantes à un impact. Ils sont faciles à assembler et peuvent être plantés en un week-end, puis fixés à une clôture ou un mur solide. Vous pouvez généralement acheter des systèmes d’arrosage intégrés pour votre mur vert. Certains peuvent être fournis avec un top-case pour le remplissage à l’aide d’un arrosoir.

Les meilleures plantes vivantes pour un mur végétal devraient être relativement compactes, moins de 50 cm, ou pouvoir supporter une taille régulière. Regroupez-les dans des galeries verticales ou inclinées, et non horizontalement, afin d’éviter que les plantes supérieures ombragent les plantes situées en dessous. Si vous liez ces galeries, vous pouvez créer un bel effet tapissier. Sinon, essayez de regrouper les plantes dans des carrés ou des rectangles audacieux pour un look moderne. Introduisez les plantes dans une petite motte (idéalement sous forme de plantes en mottes), car cela leur facilitera l’installation.

Apprenez à assembler un kit pour créer un jardin vertical

Pour cela, vous allez avoir besoin de :

  • Panneaux muraux ou modules vivants, pour s’adapter à votre espace
  • Vis à bois auto-perceuse
  • Système d’irrigation goutte à goutte, installé conformément aux instructions du fabricant. Raccordez le robinet d’alimentation en eau à l’aide d’un tuyau de 13 mm (de la même largeur que le tuyau) muni d’un réducteur de 13 à 4 mm
  • Réservoir d’eau, (optionnel)
  • Attaches de câble
  • Arrosoir, avec une belle rose
  • Compost polyvalent sans tourbe
  • Plantes vertes
  • Cuillère à café

Le temps total pour créer votre mur végétal si vous avez tout ce matériel devrait être d’une journée.

Étape 1 : monter le plateau

mur vivant

Assemblez le plateau et placez-le dans le cadre en métal, puis fixez le tube d’irrigation de 4 mm en place, en le fixant bien pour que les goutteurs soient au bon endroit.

Étape 2 : ajout de compost sans tourbe

Remplissez le plateau avec un compost polyvalent sans tourbe, idéalement contenant de l’engrais à libération lente. Fermez bien, puis fixez le panneau supérieur à l’aide de serre-câbles. Arrosez le compost avec de l’eau et une rose.

Étape 3 : planter des bouchons dans les modules

Plantez une fiche dans chaque module, en utilisant une cuillère à thé pour faire un trou dans le compost. Plantez une seule variété dans chaque plateau ou plantez des variétés différentes dans des « rubans » coudés sur des panneaux pour un effet plus naturel.

Étape 4 : arroser les plantes

Arrosez abondamment les plantes avec votre arrosoir. C’est la dernière fois que vous devrez arroser les plantes avant qu’elles ne soient montées en position verticale et que vous ne passiez au système d’irrigation.

Étape 5 : fixer le mur en position verticale

À l’aide de vis à bois, fixez les supports muraux fournis avec le kit à votre clôture ou à votre mur. Accrochez ensuite votre plateau aux supports. Ajouter plus de bacs pour remplir l’espace vertical.

Étape 6 : relier le système d’irrigation

Connectez le système d’irrigation intégré d’un bac à l’autre, puis raccordez-le à l’alimentation en eau. Les systèmes d’irrigation varient d’un projet à l’autre et d’un produit à l’autre, mais vous aurez besoin d’un peu d’espace pour le contrôleur d’irrigation, le système de fertilisation, le filtre, les vannes de zone, le dispositif anti-retour, etc. En règle générale, les travaux d’irrigation sont situés dans une armoire proche du mur vivant. Vous pouvez faire preuve de créativité pour cacher les travaux d’irrigation, mais attention à toujours pouvoir y accéder.

Conclusion

La création d’un mur végétal n’est pas nécessairement compliquée, si vous suivez bien les étapes présentées dans ce petit guide. Pensez surtout a bien garder le système d’irrigation facile d’accès, afin de pouvoir le gérer au mieux ;