Parmi les idées d’aménagement de jardin à domicile, la construction d’une allée reste une option indispensable surtout pour se déplacer d’un point à un autre. Cependant, il n’est pas toujours facile, surtout pour la première fois, de réussir cette opération. Désirez-vous tracer une allée dans votre espace vert ? Voici quelques étapes à suivre.

Planifiez votre projet d’allée de jardin

L’opération de construction d’une allée nécessite au préalable une préparation conséquente. Avant de vous y mettre, il est utile de vous poser maintes questions et de trouver des réponses appropriées. D’abord, vous devez chercher à connaître les matériaux pour une maison durable afin de garantir la qualité et la résistance à long terme de votre allée. Ensuite, il s’agira de savoir quelle allée répond le mieux à vos besoins.

Si vous souhaitez créer une allée qui relie deux points, par exemple le portail et le jardin, alors l’idéal est d’opter pour l’allée utilitaire. Dans ce cas, il est question de créer un raccourci qui peut prendre n’importe quelle forme selon la position des deux points. Par contre, si vous désirez que l’allée serve à découvrir, par promenade, les points culminants du jardin, alors l’allée d’agrément est la meilleure option.

Tracez l’aspect de votre future allée sur un plan

La deuxième étape de réalisation d’une allée de jardin est de tracer la trajectoire de cette dernière. Mais avant tout, vous devez vous référer au type d’allée à mettre, s’il s’agit d’une allée utilitaire ou celle d’agrément. Dans le premier cas, la trajectoire étant évidemment rectiligne, vous pourrez directement dessiner votre allée.

En revanche, dans le second cas, le tracé de l’allée n’est pas connu d’avance puisque cela dépend des points saillants du jardin que vous souhaitez relier. À ce niveau, il est préférable de faire un plan général du jardin et d’essayer de dessiner en dessus la trajectoire que prendra l’allée. Après avoir tracé le plan, l’étape suivante est de le matérialiser.

Choisissez le matériau de construction

Une fois que le plan de l’allée est tracé, il faut à présent penser à son revêtement. Pour ce faire, il existe de nombreux matériaux que vous pourrez envisager. Particulièrement, pour les allées piétonnes, il faudra choisir entre la pierre, le bois, le broyat ou la brique. Il existe également des matériaux qui conviennent à tous les types d’allées, le gravier et le pavé par exemple.

Par ailleurs, pour choisir vos matériaux, vous devez tenir compte de certains critères. Commencez par définir ce à quoi servira réellement l’allée. Cette dernière pourrait être exploitée exclusivement par les piétons ou les véhicules. Par la suite, vous pourrez tenir compte de la résistance du matériau, de son entretien et du budget disponible.

Réalisez votre allée

Après que tous les préliminaires soient effectués, il est temps de passer à la construction à proprement parler de votre allée. Il est possible de le faire par vous-même en suivant quelques conseils clés. Il suffira de vous renseigner par rapport à l’installation du matériau choisi.

Toutefois, si vous avez des doutes, vous pourrez solliciter un professionnel en la matière pour réaliser votre allée. Comme avantages, vous bénéficiez d’un rendu commode et parfaitement de bonne qualité.