Les arbres fruitiers comme tous les autres végétaux sont exposés à de nombreux troubles et menaces. Ils sont notamment victimes des conditions climatiques parfois difficiles et de nombreuses maladies comme la cloque du pêcher, la tavelure, la gommose ou encore la moniliose. Par ailleurs, les arbres fruitiers sont une cible de choix de nombreux nuisibles comme les pucerons, les carpocapses, cochenilles et autres insectes.

Heureusement, différents traitements biologiques et recettes de grand-mère permettent de lutter contre ces maux et de préserver nos plantes. Certaines de ces solutions agissent spécifiquement contre les maladies et d’autres contre les ravageurs. Découvrez les principaux traitements biologiques pour les arbres fruitiers !

Décoction de prêle

De son nom scientifique Equisetium arvense, la prêle des champs est une plante vivace à rizhome, encore appelée queue de cheval ou queue de rat. Présentant de nombreux bienfaits, elle est utilisée en jardinage biologique comme fortifiant et remède naturel dans la lutte contre les maladies cryptogamiques.

Sa décoction permet de prévenir les maladies comme l’oïdium, le mildiou, la cloque du pêcher, la tavelure et le monilia. Elle peut donc s’appliquer sur la plupart des arbres du verger (pommier, prunier, cassissier…).  Le purin de prêle est riche en silice, permettant de renforcer les défenses immunitaires des plantes. Elle est autant recommandée en prévention qu’en curatif.

Purin d’ortie

Le purin d’ortie est une préparation connue depuis des centaines d’années par les jardiniers. Elle est fabriquée tout simplement à partir de tiges et feuilles d’ortie (Urtica) macérées dans de l’eau. En agriculture et au verger, il joue plusieurs rôles dont celui de protection préventive contre différentes agressions comme les maladies de l’alternariose, Botrytis ou la moniliose.

Il peut aussi être employé comme engrais et stimulant naturel pour les jeunes arbres plantés. Des jardiniers l’emploient également comme répulsif contre certains nuisibles (carpocapse, pucerons).

Notez qu’avec la bonne recette, le purin d’ortie peut se fabriquer soit même, en récoltant des orties et en effectuant la macération pendant plusieurs jours.

Bouillie bordelaise

La bouillie bordelaise est un fongicide qui s’obtient en mélangeant de la chaux et du sulfate de cuivre. De couleur bleue, la bouillie bordelaise s’applique sur les plantes pour principalement lutter contre les pathologies cryptogamiques. Les jardiniers et arboriculteurs s’en servent notamment contre :

  • La moniliose ;
  • Les chancres ;
  • Le mildiou ;
  • La cloque des fruits ;
  • La tavelure.

Toutefois, ne dépassez pas le dosage de 10 à 20 g dans un litre d’eau. L’application préventive de cette bouillie est possible en printemps et à l’automne. Enfin, n’attendez pas que les champignons apparaissent avant de pulvériser ce traitement, car il serait alors inefficace.

Purin d’ail

Le purin d’ail est un puissant répulsif contre les insectes comme les acariens, les chenilles et les pucerons. L’autre propriété du purin d’ail est qu’il renforce les défenses naturelles des plantes fruitières contre les champignons.

Son action première est donc de faire rebrousser chemin à plusieurs ravageurs connus des fruitiers. Remarquez néanmoins qu’il peut aussi protégé les arbres fruitiers contre quelques maladies fongiques comme la rouille ou la fumagine.

Le purin d’ail, comme les autres purins cités, doit être dilué dans l’eau puis pulvérisé sur la plante, généralement sur les parties aériennes. Il est conseillé d’attendre une ou deux semaines entre chaque pulvérisation.

Purin de fougère

Le purin de fougère se fait à partir de la plante de fougère Aigle (Pteridium aquilinum) qui pousse dans les landes et les sous-bois. Il s’agit d’un traitement biologique apprécié par les jardiniers, en particulier au verger. La macération de la fougère est efficace contre les insectes comme les pucerons, cochenilles ou les larves de taupin.

Le purin de fougère préserve aussi les plantes fruitières des pathologies cryptogamiques. Ici aussi, un bon dosage est essentiel pour avoir d’excellents résultats.