La durabilité est un mode de vie à part entière. Dans un premier temps, lors du choix d’un logement et de ses extérieurs,  il convient de s’orienter vers une résidence accordant une place significative à la durabilité. Des pratiques écoresponsables contribuent en effet à réduire l’empreinte carbone du logement et du jardin.

Pour aborder cette question, il est nécessaire d’avoir un entretien avec le propriétaire. Le site de locations Rentola permet de contacter directement les propriétaires dans les annonces afin de leur poser toute question relative à l’écoresponsabilité du logement.

Selon une étude de 2020 réalisée par Citepa, l’Insee et Eurostat, l’empreinte carbone du lieu de vie se situe à 2,4 tonnes de C02 pour chaque personne.

Par conséquent, adopter des modes de vie durables a un impact sur l’environnement. À notre échelle, nous contribuons ainsi à la lutte contre le réchauffement climatique.

Top 6 des astuces pour transformer votre lieu de vie en logement écoresponsable

1. L’amélioration des performances énergétiques du logement

L’amélioration de la performance énergétique d’un logement est fondamentale pour le rendre écoresponsable. Pour ce faire, il est nécessaire de procéder à une révision de l’étanchéité des toitures, des murs, des planchers, des combles, des fenêtres et des ouvertures. Un logement correctement isolé permet de réduire sa consommation d’énergie. Pour amoindrir le coût des travaux de rénovation énergétique, plusieurs aides de l’État sont disponibles. Parmi celles-ci, la prime Energie, le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique), le taux réduit de TVA ou encore la subvention Habiter Mieux de l’Anah.

2. Recourir à des fournisseurs d’électricité verte

Pour rendre son lieu de vie écoresponsable, il convient de recourir à un fournisseur d’électricité verte. Ce type de fournisseur produit son électricité via des sources d’énergies renouvelables. En France, presque tous les fournisseurs proposent dorénavant une offre d’énergie verte.

logement écoresponsable

3. Réduction de l’utilisation des installations de chauffage et de climatisation

Les installations de chauffage et de climatisation sont les premiers postes de consommation énergétique. D’une part, la diminution de l’utilisation du chauffage vous permet de procéder à une réduction de la consommation d’énergie du logement. D’autre part, diminuer son chauffage de 1 degré permet également de réaliser une économie de 7% sur votre facture.

4. Choisir des équipements électroménagers de classe énergétique

Pour qu’un logement soit durable, il convient de choisir des équipements électroménagers de classe énergétique. Les classes énergétiques figurent sur leurs étiquettes. Classées selon des couleurs en fonction de leur consommation, elles renseignent l’utilisateur sur leur efficacité énergétique au jour le jour.

5. Remplacement des appareils électroménagers anciens

La durée de vie d’un appareil électroménager a un impact sur sa consommation d’énergie. Anciens, ces appareils sont généralement énergivores. Il conviendra de les remplacer par des appareils neufs dont la consommation d’énergie est mieux notée.

6. Amélioration de l’éclairage du logement et du jardin

Pour une gestion optimale de l’éclairage, vous pourrez agencer votre mobilier de manière à ce qu’il se trouve près des fenêtres. Éteindre l’éclairage d’une pièce lorsqu’il n’est pas utilisé est un geste essentiel. Enfin, vous veillerez à opter pour des ampoules moins énergivores de type LED dans le jardin.