jardin vertical

Créer un jardin… vertical ? Oui, c’est possible : c’est même une parfaite alternative au manque d’espace (balcon, terrasse, petit jardin…). Le jardin vertical n’est pas seulement esthétique : c’est aussi un excellent moyen d’allier bien-être et design. Alors, êtes-vous prêt à opter pour ce jardin hors sol écologique et économique ?

Comment créer un jardin vertical en damier ?

C’est beaucoup plus facile qu’on ne le croit.
Vous pouvez ainsi commencer par construire votre mur avec modules pré-fabriqués et prêts à l’emploi vendus en jardinerie, tels que le sac pour plantes à accrocher sur un support. Le site Bacsac en propose de nombreuses variétés, ainsi que des jardinières, des potagers ou encore des balconnières.

Autre solution, plus économique, vous pouvez construire votre jardin vertical vous-même en utilisant des matériaux recyclés comme des bacs, des pots en zinc, des palettes, ou encore des gouttières. Vous pouvez également planter fleurs et plantes au pied de vos murs, comme des vignes, du lierre ou encore des roses trémières.

En ce qui concerne le matériel, les supports où les plantes peuvent s’accrocher sont parfaits. Les pergolas et tonnelles sont idéales, mais d’autres supports plus petits sont tout aussi intéressants. Si votre mini-jardin se situe sur un balcon ou une terrasse, c’est l’occasion d’utiliser ces supports pour se protéger du vent tout en végétalisant l’espace.

créer jardin vertical

Pourquoi créer un jardin à la verticale en forme e damier ?

Un jardin vertical en forme de damier est la solution idéale au manque de place. Il ne nécessite pas, en effet, de disposer d’un grand jardin… ni même d’un jardin tout court ! L’objectif est d’optimiser l’espace disponible et de le végétaliser autant que possible. Il est donc possible de créer un jardin vertical sur une terrasse, un balcon ou même l’intérieur de votre logement si vous avez assez de place pour cela.

A ce sujet, les murs végétaux se fondent parfaitement dans l’environnement de votre jardin. Ils apportent un côté esthétique intéressant, ainsi que la fraîcheur (parfait pour les grandes chaleurs). Ils permettent également de s’isoler du vent et du bruit et de réguler la température, mais aussi de délimiter les espaces.

Les avantages du jardin vertical damier

Outre l’aspect esthétique, les plantes qui poussent à la verticale permettent à la lumière de passer plus facilement. Par ailleurs, avec un tel jardin, la récolte des plantes et des fruits (fraisiers, framboisiers, petits arbres fruitiers…), mais aussi des légumes du potager, se fait facilement, à portée de main. On peut ainsi arroser au pied de la plante, directement, ce qui a pour avantage d’éviter toute transmission des maladies par la terre.
Les jardins verticaux sont enfin écologiques et participent au bon fonctionnement de l’écosystème.

Quelles plantes faut-il choisir pour son jardin vertical ?

Qu’il s’agisse de fleurs, d’arbres fruitiers ou de plantes d’ornement, elles doivent être choisies avec un soin particulier. Notamment quand c’est une plante pour une chambre sombre ou un lieu sans soleil. Choisissez en premier lieu des plantes grimpantes (qui montent depuis leur pot) ou des plantes rampantes (qui descendent, depuis leur pot placé en haut). Guidez-les ensuite dans le bon sens, notamment grâce à un grillage ou à un treillis bien placé. Les plantes grimpantes les plus connues sont les chèvrefeuilles, le jasmin, les clématites, le lierre, les passiflores, ou encore les rosiers. Pour les plantes rampantes, le philodendron est un bon choix.

Enfin, si vous souhaitez superposer plusieurs jardinières à la verticale, tournez-vous vers des plantes qui retombent, comme les géraniums vivaces ou les pensées, les pélargoniums ou encore les pétunias.