Tout le monde n’a pas la chance de disposer d’une terrasse dans sa maison. Cela est généralement dû à un manque d’espace. Cependant, en posséder présente plusieurs avantages. En effet, il s’agit d’un lieu où vous pouvez vous recueillir, profiter de l’air naturel, etc. Pour toutes ces raisons, il est important qu’elle soit bien faite avec les équipements qu’il faut. À cet effet, le bois brûlé est une très bonne option. Il dispose d’une multitude d’atouts que vous retrouvez dans cet article.

Les avantages techniques

Encore appelée « Shou Sugi Ban » ou « Yakisugi », la technique de combustion du bois est une technique ancestrale utilisée autrefois par les pêcheurs de la mer de Seto. Ceci, pour faire la construction de leurs bateaux. Cette technique fut appliquée dans le secteur du bâtiment. Elle permet particulièrement d’habiller les murs extérieurs. C’est à cet effet qu’utiliser le bois brulé japonais pour une terrasse permet de jouir de tous les avantages techniques que présente ce matériau.

Une grande résistance à l’humidité

Le premier avantage dont vous jouissez avec le bois brûlé est sa résistance à l’humidité. En effet, la carbonisation qu’il subit crée une couche de 3 millimètres d’épaisseur au niveau du bois. C’est cette couche qui le rend imperméable. Ainsi, il ne se déforme ni ne gonfle au contact de l’eau et de l’humidité. Cette propriété est très intéressante pour une terrasse, étant donné qu’elle se retrouve à l’extérieur, donc exposée aux intempéries. Pour une terrasse au bord de la piscine par exemple, c’est le matériau idéal.

Une grande résistance aux insectes xylophages

Les insectes, quelle que soit la famille à laquelle ils appartiennent, ne sont jamais de bons compagnons. Alors, si vous voulez vous débarrasser d’eux, surtout ceux qui sont xylophages, le bois brûlé est la solution idéale. En effet, lorsqu’il est brûlé, il perd la cellulose, qui est une substance nutritive pour ces insectes. Le bois devient donc inhospitalier pour eux, ce qui les fait fuir. Ainsi, vous n’aurez plus besoin d’appliquer de traitements insecticides sur vos bois, lorsqu’ils sont brûlés.

Une grande résistance au feu

Un bois brûlé n’est plus vulnérable au feu. Ceci est dû au fait que la couche de carbone dont il est recouvert après la brûlure devient plus difficile à flamber. Cette résistance au feu, ajoutée à celle aux insectes et à l’humidité, permet à ces types de bois de résister pendant très longtemps. Ils peuvent aller jusqu’à 80 ans. Par ailleurs, opter pour ce matériau permet d’être écologique.

bois brulé terrasse

Les avantages économiques

Au-delà de tous les avantages techniques que présente le bois brûlé, l’une des raisons pour lesquelles vous devez y opter pour votre terrasse est qu’il est économique. En effet, opter pour cette méthode permet de réutiliser de vieux bois et des chutes de bois. Ceci permet de redonner une nouvelle vie aux bois parfois inutilisés. Vous pouvez utiliser des bois qui ne sont pas nobles et leur donner un intérêt grandissant. Ce qui vous permet de faire de grandes économies. En plus, pour le DIY, c’est une solution très intéressante. Pour finir, le bois brûlé ne nécessite pas beaucoup d’entretien.

Il faut cependant noter que, quelle que soit la technique utilisée pour brûler le bois, il est important de le brûler en profondeur (3-5 millimètres d’épaisseur). Si ce n’est pas le cas, vous risquez de perdre les avantages techniques qui protègent naturellement votre bois brûlé.

Comment réaliser du bois brûlé ?

Il existe plusieurs méthodes de réalisation du bois brûlé. Vous retrouvez :

La méthode traditionnelle japonaise (Shou Sugi Ban)

Pour réaliser le bois brûlé à partir de cette méthode, vous devez d’abord créer un tube triangulaire avec trois planches de bois. Ensuite, vous mettez le feu au centre des lames. Le creux qui se retrouve au centre des planches accentue l’effet de la combustion. Une fois que les flammes se sont répandues sur tout le bois, vous devez arroser les planches avec de l’eau afin d’arrêter la combustion. Enfin, vous devez laisser sécher les planches et procéder à l’élimination des impuretés une fois qu’elles seront sèches. Pour éradiquer les saletés, vous pouvez utiliser la brosse. Ainsi, la planche de bois aura un côté recouvert d’une fine couche de carbone.

La méthode au chalumeau

Si la méthode précédente représente celle traditionnelle, la méthode au chalumeau est celle dite « moderne ». Toutefois, il faut souligner qu’elle est fastidieuse. En effet, le temps de combustion peut s’avérer très long. Pour chaque planche, vous devez prévoir au moins 10 à 15 minutes, voire un peu plus en fonction de l’effet « brûlé » que vous souhaitez obtenir. Elle consiste à utiliser un chalumeau pour chauffer vos planches un à un. Une fois que vous aurez obtenu l’effet que vous désirez, il ne vous reste qu’à arroser pour arrêter la combustion.

La méthode du brasier

Pour réaliser le bois brûlé sur le brasier, vous devez faire un lit de braises sur le sol et étaler les planches au-dessus, deux par deux. Pour cette méthode, vous devez compter 10 à 20 minutes, selon l’effet souhaité. Tout comme pour la méthode traditionnelle, vous devrez ensuite arroser le bois pour arrêter la combustion et le brosser pour retirer les impuretés.

En somme, l’utilisation du bois brûlé pour la terrasse est une option qui présente de nombreux avantages, tant techniques qu’économiques. Pour obtenir ces types de bois, il existe plusieurs méthodes très efficaces. Cependant, elles peuvent être délicates, voire dangereuses si vous ne savez pas vous y prendre. Par ailleurs, vous pouvez vous en procurer directement en bouquet, ou sur des sites de vente spécialisés.