Avoir la chance de disposer d’une terrasse, c’est pouvoir s’aménager un havre de paix et de verdure sur son balcon ou au cœur du jardin, dans lequel on pourra se ressourcer et recharger les batteries,  loin du fracas de la civilisation et des soucis du quotidien qui nous affectent tous. Créer une terrasse qui nous ressemble, dans laquelle on se sent bien et où l’on aime recevoir ses amis, ses proches et sa famille n’est cependant pas toujours si aisé qu’il n’y parait. En effet, entre le choix des matériaux et équipements qui composeront sa structure, le choix du mobilier qui y prendra place, ainsi que sa décoration, il y a fort à faire avant d’obtenir la terrasse de vos rêves qui saura s’adapter tant à vos souhaits, qu’à vos besoins en passant par vos contraintes budgétaires. Dans cet article, gros plan sur le carrelage extérieur, ses atouts et ses avantages par rapport aux autres matériaux, et passage en revue des différentes possibilités qu’il offre à ceux qui le choisissent.

Pourquoi choisir le carrelage et comment ?

Comme nous l’avons abordé en introduction de cet article, le carrelage extérieur comporte de nombreux atouts, à condition de bien le choisir. Il faudra en effet conjuguer son aspect esthétique avec sa fonctionnalité, le carrelage offrant de multiples possibilités sur le plan visuel sur lesquels nous reviendrons plus loin. Ainsi, sur le plan technique, il est primordial d’opter pour un carrelage extérieur de qualité qui saura résister au temps qui passe, mais aussi et surtout aux intempéries et aux assauts climatiques, au premier rang desquels le gel, qui met les matériaux à rude épreuve. Ainsi, on portera son choix des carrelages d’une épaisseur comprise entre dix et vingt millimètres qui tiendront de la sorte pour de nombreuses années.

Afin d’éviter chutes et accidents, il est aussi conseillé d’opter pour un carrelage antidérapant pour éviter de glisser sur votre terrasse par temps pluvieux, à l’instar des carrelages que l’on utilise en bordures de piscines. Pour cela, nous vous conseillons de jeter votre dévolu sur  un carrelage  apportant un degré de résistance à la glissance similaire à celui d’une salle de bains, c’est-à-dire R10 au minimum sera suffisant. À noter : le carrelage pourra éventuellement être accompagné d’un indice A, B ou C, indiquant sa résistance à la glissance pieds nus, qui vous sera utile si vous avez pour habitude de remiser les chaussures au placard lorsque vous profitez de votre terrasse.

Concernant les possibilités esthétiques, le carrelage extérieur propose un éventail de choix très large, et en combinant plusieurs modèles, les possibilités de personnalisation sont littéralement infinies, et ne seront limitées que par votre imagination et votre créativité. Le choix des coloris recouvre en effet l’ensemble du spectre, que l’on peut encore ajuster en fonction du niveau de finition, de matières et d’effets proposés, ici aussi d’une grande variété. Pour s’intégrer encore davantage à l’aspect général de votre habitation, ou pour créer une atmosphère différente, il est aussi possible de miser sur les carrelages imitant le béton, le bois ou la pierre.