Le monte-escalier est l’une des meilleures solutions pour équiper la maison d’une personne âgée, à mobilité réduite ou qui souffre d’un handicap. C’est un dispositif qui procure plusieurs avantages afin de faciliter le quotidien de ces personnes tout en ayant la liberté et l’autonomie qu’elles méritent. Cependant, il est à mentionner que le monte-escalier reste l’un des dispositifs les plus chers et dont les prix varient grandement. Alors, avant d’acheter un monte-escalier, il faut comprendre la raison derrière ces variations de prix. Dans cet article, nous découvrirons les critères qui font augmenter le prix du monte-escalier.

1. Le type du monte-escalier

Le prix dépend largement du type du monte-escalier. Le modèle qui est droit par exemple, est le plus économique car il a la conception la plus simple. De plus, il est facilement installé et ne nécessite pas un certain aménagement. Par contre, le monte-escalier tournant ou en colimaçon requiert une conception sur-mesure pour mieux s’adapter aux courbes de votre escalier. Ceci fait augmenter le prix, bien évidemment. De même, le monte escalier électrique d’intérieur reste beaucoup moins cher que celui d’extérieur. Ce dernier doit inclure d’autres options qui le rendent assez onéreux, comme la résistance à la rouille, une option anti UV…

2. Le principe de fonctionnement

monte escalier jardinC’est aussi un critère qui impacte grandement le prix du monte-escalier. Auparavant, ce dispositif devait être constamment branché sur secteur pour pouvoir fonctionner. Dernièrement et avec plus de développement, nous avons connu l’apparition du monte-escalier qui est doté de batterie. Il est donc plus autonome comme ses batteries peuvent être rechargées. L’autre avantage est que grâce à ce concept de batterie, le monte-escalier continuera de fonctionner même en cas d’une rupture d’électricité, ce qui est un grand plus à ne pas négliger. La qualité des batteries et leur capacité jouent aussi un rôle dans l’augmentation du prix d’un monte escalier.

3. Les options supplémentaires

En plus des options essentielles du monte-escalier, il y a aussi des fonctionnalités supplémentaires qui peuvent y être intégrées. Les options essentielles incluent : le repose-pieds, la ceinture de sécurité, les accoudoirs, un siège qui pivote pour plus de confort, un système de détection d’obstacles, la possibilité d’arrêter urgemment, et plus encore. En ce qui concerne les fonctionnalités supplémentaires, il peut s’agir d’une siège plus confortable, l’ajout d’un revêtement antidérapant, des équipements qui sont personnalisables… Donc, tout ce qui est lié à la sécurité est obligatoire, mais ce qui est lié au confort est un plus qui coûte plus cher.

4. La conception elle-même

Le monte-escalier a une durée de vie qui peut atteindre jusqu’à 15 ans. C’est pourquoi il doit être fabriqué selon des normes très strictes, comme c’est la sécurité de l’utilisateur qui est en jeu. De plus, il doit être durable et performant, assez robuste pour supporter un usage quotidien. De même, il est important qu’il supporte différentes charges et qu’il ait les caractéristiques nécessaires pour remplir sa fonction exactement comme il faut. Pour toutes ces raisons, le monte-escalier est conçu avec soin et minutie pour que le produit final soit à la hauteur des exigences du marché.