étapes culture

Aux États-Unis ainsi que dans plusieurs pays du monde, contrairement à de nombreux pays d’Europe comme la France, le cannabis CBD légal devient une norme. Même s’il n’est pas totalement légal, il est tout de même toléré. Si vous avez décidé de faire partir de la nouvelle tendance, c’est-à-dire celle de production de cannabis amateur chez vous, vous devrez en apprendre plus sur le sujet avant de vous lancer. En cinq étapes simples, nous vous donnons les quelques bases dont vous aurez besoin afin de devenir un producteur de cannabis CBD.

Faire le choix des graines de cannabis CBD et les conditions de culture

Pour acheter de la graine de cannabis, vous pouvez choisir parmi une multitude de variétés de CBD : la Sativa, l’Indica, le Ruderalis et les nombreux hybrides. Faites votre choix en fonction de la variété qui vous a le plus fait vibrer ou qui a réussi à calmer les troubles de la santé que vous ressentez. En fonction de la variété que vous choisissez, les conditions de culture à mettre en place sont différentes.

Les variétés d’autofloraison et les indicas sont les plus recommandés en CBD si vous ne disposez pas d’assez d’espace pour la production. Cependant, quelle que soit la variété choisie, vous devrez respecter des conditions de production prenant en compte la luminosité, la température, l’hygrométrie, l’aération, les quantités d’eau à apporter et les fertilisants pour les nutriments.

La germination des graines CBD

L’aventure dans la culture de cannabis CBD débute avec la germination qui est tout un art. Toute graine contient les éléments nécessaires à la germination, mais il faut certaines conditions particulières pour déclencher le processus. Trois facteurs entrent en jeu : l’eau, la température et le milieu adéquat.

Pour lancer le processus, vous pouvez soit mettre directement vos graines dans un substrat et arroser afin d’éviter les chocs lors de la transplantation ou utiliser une serviette en papier. Insérez les graines dans la serviette, posez-la dans une assiette puis humidifiez et recouvrez le tout avec une autre assiette.

Dans quelques jours, vous obtiendrez des graines germées de CBD que vous pourrez transplanter. Vous pouvez aussi insérer directement les graines dans de l’eau pleine d’enzymes et attendre l’apparition des premières racines puis transplantés. Deux à trois semaines après transplantation vous obtiendrez les jeunes pousses qui auront déjà de belles racines.

graine culture

La phase végétative de la plante

La phase végétative dure de la troisième à la quinzième semaine après la transplantation. En fonction du milieu dans lequel vous faites pousser vos plantes, les éléments à apporter seront différents. En intérieur, vous devez vous assurer que la plante ne manque pas de luminosité. Utilisez une terre organique et apportez les éléments nécessaires pour la phase végétative. Assurez-vous que les ventilateurs pour l’aération régulent agréablement la température pour vos plantes.

En extérieur, dès que les journées commencent à être plus longues en été et au printemps, le cannabis CBD pousse agréablement bien. Taillez régulièrement les plants permettra de faciliter la croissance et d’obtenir des plants uniformes et aidera lors de la floraison.

La phase de floraison de la plante

Pouvant durer jusqu’à 14 semaines, cette phase est celle au cours de laquelle la plante de cannabis CBD produit des fleurs, de la résine et développe ses arômes. Si vous produisez en extérieur, le changement de saison de l’été vers l’automne est le moment où l’on observe les premières floraisons. En intérieur, vous devrez effectuer un changement des cycles de nuit et de jour et vous assurer de donner 12 heures d’éclairage et 12 heures d’obscurité.

La phase de récolte

Plusieurs facteurs permettent de savoir s’il est temps que la récolte se fasse. Ainsi, vous observerez un changement de couleur des pistils, des glandes à résines et les grappes de fleur sont gonflées. Si votre variété de cannabis CBD contient une quantité élevée de THC, faites la récolte quand les trichomes sont à 20 ou 30 % ambrés. Récoltez quand les trichomes sont 60 ou 80 % ambrés si le taux de CBD est plus élevé.

Pour la récolte, commencez par tailler toutes les feuilles ou les plus grosses du plant puis faites-le pendre pour le séchage. La délicatesse est de rigueur pour ne pas endommager les fragiles trichomes. Le séchage doit se faire dans un endroit frais et avec peu d’humidité et peut durer jusqu’à deux semaines.

Vous disposez à présent des bases nécessaires pour produire votre propre cannabis CBD maison.