massif de fleurs

Lorsque l’on dispose d’un bel espace au jardin, il est peut être intéressant de l’optimiser avec l’emploi de structures végétales étudiées. Le massif de fleurs est l’une de ces possibilités qui permettent de donner du corps et du charisme à un jardin tout en le rendant hospitalier aux insectes butineurs ainsi qu’aux petits animaux utiles. Mais concevoir, organiser et réaliser un massif demande un peu de temps, quelques compétences et surtout de la patience.

Dès la conception de votre massif de fleurs, il faudra anticiper son devenir. La vision à long terme est ici essentielle pour vous permettre d’imaginer la pousse des plantes ainsi que leurs divers aspects en fonction des saisons. Du choix de l’emplacement à celui des fleurs, de la phase de conception sur plan à la plantation des premiers végétaux, voici tout ce que vous devez savoir sur le massif de fleurs !

Choix de l’emplacement et préparation de votre massif de fleurs

Le choix de l’emplacement d’un massif de fleurs peut répondre à différents critères de sélection. Il peut être adossé à une clôture peu esthétique pour la masquer ou au contraire planté en plein milieu du jardin pour offrir un point d’accroche à l’œil. Quelles que soient les raisons qui vous mènent à choisir un emplacement plutôt qu’un autre, il vous faudra bien noter les caractéristiques de ce lieu en termes d’exposition, de vents dominants ou de caractéristiques du sol.

Une fois l’emplacement défini, vous pouvez commencer à imaginer le rendu esthétique de votre massif. Vous pouvez utiliser un tuyau d’arrosage ou des piquets pour en marquer les limites et en apprécier les courbes par exemple. Vous pouvez ensuite reporter vos mesures sur un carnet de croquis. Pour préparer le sol, il vous faudra bêcher, évacuer les grosses pierres et les racines de mauvaises herbes. Ensuite, amendez le sol en y apportant un complément de matière organique ainsi que de l’engrais naturel.

faire un massif de fleurs

Donnez du style à votre massif !

Pour imprimer votre patte personnelle à votre massif de fleurs, il faudra bien prendre le temps de choisir les végétaux. Sachez varier les hauteurs et les périodes de floraison pour donner de la diversité à l’ensemble. Il sera bien sûr nécessaire d’adapter le choix des espèces aux conditions locales et aux aspects singuliers de votre terrain. Privilégiez les plantes qui attirent les auxiliaires du jardin comme les insectes butineurs ainsi que les plantes rustiques qui ne demanderont que peu de soins.

Le choix des espèces doit également se faire à l’aune de leurs couleurs de floraison. Vous pouvez choisir de réaliser un massif de couleur monochrome, concevoir un camaïeu d’une teinte ou bien tenter la polychromie. Il est également important de prendre en compte l’importance du feuillage, qui permettra de lier l’ensemble. Enfin, ne vous exaltez pas à inclure une myriade de variétés dans votre massifs. La cohérence provient souvent de la sobriété.

Plantation et entretien du massif

Une fois le sol amendé et nettoyé, vous pourrez disposer et les plantes en fonction de leurs groupes d’appartenance et les hauteurs attendues. On recommande généralement de planter en quinconce afin de laisser le maximum d’espace aux végétaux pour croître, tout en conservant l’aspect groupé qui fait la force esthétique du massif de fleurs. Pensez à former une cuvette d’arrosage au centre du massif afin de collecter l’eau et de bien la redistribuer vers les zones périphériques.

Pour bien assurer la reprise des plantes, il faut veiller à arroser au pied de chacune d’entre elles dans les premiers temps. Ceci permet également d’éviter la levée d’indésirables. Un paillage permet d’équilibrer le sol et d’offrir un abri aux vers qui se chargeront de rendre disponibles les matières organiques pour les racines. Pensez bien à arroser en cas de canicule et à enrichir la terre au sortir de l’hiver avec les parties fanées des plantes récupérées en été et en automne.