nid d'abeille

Les abeilles sont les premières victimes de l’agriculture de masse. Beaucoup de pesticides sont en effet accusés d’être responsables de la disparition graduelle mais néanmoins constante de ces petites créatures si importantes pour la biodiversité. La controverse sur l’emploi des fameux néonicotinoïdes est révélatrice de la prise de conscience de la population et des institutions sur la nécessité de protéger les abeilles et de modifier nos pratiques pour vivre en bonne intelligence avec elles.

Pourtant, un nid d’abeilles dans son jardin peut poser de nombreux problèmes de sécurité, notamment avec les enfants. Il est donc parfois obligatoire de s’en débarrasser. Mais aujourd’hui, on peut utiliser des méthodes plus douces que l’extermination pure et simple. Dans la plupart des cas, ces méthodes seront non seulement plus adaptées à la protection de l’environnement et des écosystèmes mais elles seront aussi plus efficaces sur le long terme. Explications.

Identifier un nid d’abeille

La première étape consiste à bien identifier le type d’insecte qui loge sur votre terrain. En effet, il est assez difficile pour le néophyte de faire la différence entre un nid d’abeille et un nid de guêpes. Si ce sont des guêpes qui ont envahi votre jardin, il n’y aura pas d’autre choix que de faire appel à un spécialiste pour détruire le nid mais dans le premier cas, de multiples possibilités s’offrent à vous. Attachez-vous donc d’abord à repérer les signes qui ne trompent pas.

Cherchez des individus morts autour du nid et observez-les bien. Les abeilles sont plus rondes que les guêpes et leur abdomen présente des rayures jaunes et brunes alors que les guêpes sont noires et jaunes. Par ailleurs, la différence des matériaux utilisés pour le nid est un indice essentiel. Contrairement à la majorité des insectes qui utilisent du bois ou de la terre pour construire leur résidence, les abeilles se servent de cire qu’elles confectionnent elles-mêmes.

enlever une ruche

Enlever ou repousser les abeilles

D’abord, il faut savoir qu’il est tout à fait possible d’envisager une coexistence pacifique avec les abeilles. Si vous possédez un terrain assez vaste et que le nid d’abeille est situé suffisamment loin de votre habitation, vous pouvez choisir de le laisser là en accueillant ces discrets locataires. Vous participerez ainsi à l’effort global de protection de la biodiversité en offrant le gîte et le couvert aux indispensables pollinisateurs que sont les abeilles.

SI vous avez des enfants, que l’un de vos proches est allergique aux piqûres d’abeilles ou que le nid est vraiment trop proche de votre maison, il faudra vous résoudre à éloigner les insectes. Pour cela, plusieurs solutions « douces »s’offrent à vous. La fumée d’encens est un excellent répulsif naturel, de même que certaines préparations à base d’ail, de bicarbonate de soude ou d’huiles essentielles. Vous pouvez aussi les enfumer ou utiliser un piège à miel pour les obliger à déménager.

Détruire un nid d’abeille

Si en dépit de tous vos efforts, vos locataires indésirables ne se résolvent pas à partir, il vous faudra employer les grands moyens. Mais avant de passer aux méthodes radicales, contactez un apiculteur proche de chez vous. La plupart seront ravis de vous débarrasser du nid d’abeille pour le déplacer et l’installer sur leur propre terrain. Même si l’intervention d’un professionnel est sécurisée, restez à l’écart au cours des opérations car il se peut que les abeilles réagissent fortement lors du déplacement du nid.

Dans les cas extrêmes, il ne peut y avoir d’autre solution que la destruction pure et simple du nid. Faites alors appel à une équipe d’exterminateurs professionnels si votre nid se trouve dans un endroit difficile d’accès ou que toutes vos tentatives pour le déloger ont échoué. Une fois débarrassé, prenez garde à bien reboucher les éventuels trous pour ne pas offrir un gîte idéal à une nouvelle colonie qui serait ravie de trouver un endroit déjà préparé pour s’installer. Mieux encore, bannissez les arbres odorants de votre jardin pour éviter de leur offrir le couvert !