Depuis que les variétés de cannabis féminisées ont été découvertes, la vie des cultivateurs de cannabis est devenue bien plus facile. C’est sans doute ce qui se fait de mieux actuellement comme variété. En effet, elles sont largement supérieures aux autres. Toutefois, il existe toujours une marge de progression pour les rendre davantage meilleures.

Il suffit de suivre certaines astuces à la lettre et le résultat sera tout simplement impressionnant. Nous savons à quel point, ça peut être difficile de débuter l’auto culture avec ce prototype génétique. Dans cet avis, nous vous montrons quelques règles qui vous permettent à obtenir les meilleures plantes.

Zoom sur les graines féminisées

Voilà bientôt près de 15 ans, que les Graines de cannabis féminisées auto-florissantes ont fait leur apparition dans le marché du cannabis. Cette variété a fini par convaincre avec le temps même les plus sceptiques. Ses qualités génétiques (nécessaires au calcul de la taille) ont été suffisantes pour convaincre les cultivateurs.

L’avantage avec cette variété, est qu’il n’est plus nécessaire de faire germer un grand nombre de graines. Le problème de sexe ne sera plus posé, car les graines seront toutes femelles quand elles vont grandir. Pour que tout soit parfait, vous devez faire attention à certaines règles.

Observez vos plantes pour mieux les comprendre

En prêtant attention au comportement de vos plantes, vous comprendrez mieux leurs besoins. Cela ne signifie pas que vous devez leur apporter les nutriments de manière excessive. C’est une gravissime erreur de penser qu’en le faisant, les plantes vont pousser plus rapidement.

Au contraire, en surfertilisant le sol, vous allez stresser vos plantes et elles auront du mal à bien croître. À la place, un bon cultivateur doit se rapprocher de ses plantes, apprendre à les connaître et surtout à les comprendre. Limitez-vous à leur donner le strict nécessaire sans exagérer.

Faites attention avec l’arrosage

Vous devez faire attention à l’arrosage il ne doit ni manquer, ni être excessif. L’idée ici, est d’être à mesure d’avoir un équilibre d’humidité sans qu’on ne ressente un manque d’eau évident. Attendez-vous à ce que les racines dessèchent beaucoup durant les étapes de la croissance des plantes. Si vous ne faites rien, la sécheresse va limiter la croissance.

Toutefois, ne croyez pas que les arrosages excessifs aideront vos plantes. Entre 2 arrosages, permettez à vos plantes de respirer. Gardez à l’esprit que l’excès d’attention est plus dangereux pour le cannabis que le manque d’attention.

Répartissez votre espace de culture

La croissance des plantes de cannabis est assez forte et gagne rapidement en superficie. Si vous attendez que les plantes grandissent pour les répartir, vous risquerez de vous planter amèrement. Les conséquences seront : un manque d’aération et une forte densité de la culture et bienvenue les champignons. Vaut mieux le faire lorsqu’elles sont encore de petite taille.

Sauvez vos plantes des fléaux

Il est possible que vos plantes ne fassent pas face aux fléaux tels que le thrips, l’oïdium, la mouche blanche ou encore le botryps. Pour cela, vous devez suivre certaines règles de prévention importantes. Il s’agit des méthodes biologiques susceptibles de prévenir la venue des nuisibles sur la culture de cannabis. Pour finir, n’achetez pas vos graines partout, privilégiez le leader online seedsman web et vous témoignerez par vous-même.