L’outil de jardin multifonction est une machine d’entretien dotée d’un moteur et de nombreuses têtes amovibles et interchangeables. Disposant en général de 4 à 7 fonctions, l’appareil est disponible pour plusieurs travaux de jardinage. Les outils de jardin multifonction permettent ainsi la taille des haies, l’élagage des arbres, la tonte de gazon, la coupe des arbres et bien d’autres encore. Offrant d’innombrables avantages pour l’utilisateur, l’outil de jardin multifonction présente aussi ses limites.

A noter qu’un tel outil est souvent nommé selon l’une de ses fonctions et non pas « outil de jardin multifonction ». Ainsi, il peut être baptisé « taille-haie multifonction », « tronçonneuse multifonction » ou encore « débroussailleuse multifonction ».

Le poids de l’outil de jardin multifonction : encombrant

A l’instar d’un taille-haie multifonction, ce type d’outil de jardinage est composé d’un bloc moteur thermique, d’une extension de perche et d’embouts amovibles. Ces derniers sont en général 4 au minimum (coupe-bordure, débroussailleuse, taille-haie, tronçonneuse). Quelle que soit la tête de coupe branchée sur le moteur, cet appareil pèse beaucoup plus lourd que n’importe quel appareil à une fonction unique. En effet, il a été conçu pour être polyvalent et présente donc de nombreuses options qui l’alourdis. Et ce détail compte vraiment quand il s’agit de rester debout longtemps pour tailler les haies ou de se déplacer d’arbre en arbre pour l’élagage. Le professionnel a une charge de travail très importante. Cela va se payer dans le temps. L’amateur, qui sort sa machine 1 à 2 fois par an, risque de subir des courbatures, si ce n’est s’abîmer le dos.

Après, ce n’est pas non plus rédhibitoire. Pour cela, il faut se préparer. Il convient de ne pas se lancer dans les grands travaux sans avoir un peu manier l’outil auparavant histoire de former le corps à ces mouvements spécifiques. Il faut faire des pauses et boire de l’eau. S’étirer après une journée de jardinage est également un moyen de réduire les douleurs liées aux courbatures et de se sentir en meilleure forme. Il faut aussi adopter les bonnes positions à savoir conserver la machine près de soi, éviter de tendre les bras vers l’avant et bien fléchir les jambes pour conserver le dos droit. Par ailleurs, utiliser un harnais est un moyen de répartir la charge portée et ainsi de se protéger.

Le bloc moteur : un outil multifonction prompt à l’usure

Certes, l’utilisateur n’a qu’un seul moteur à entretenir, mais quand celui-ci venait à tomber en panne, l’utilisateur se trouve avec au moins 4 appareils qui n’ont plus d’utilité. L’utilisation intensive d’un seul bloc moteur pour de nombreux travaux d’entretien  accélère également l’usure du moteur. C’est l’une des raisons qui rend cet accessoire peut pertinent pour un professionnel. Celui-ci a tout intérêt d’avoir plusieurs machines performantes qu’une seule qui s’use très vite. Pour le jardinier occasionnel, un bon entretien et des réparations régulières permettent d’avoir une belle durée de vie si l’outil multifonction a été correctement choisi. En effet, il faut choisir un appareil résistant. Il est aussi conseillé d’opter pour les grandes marques avec SAV et d’opter pour une garantie si c’est possible. Il faut vérifier ces points avant d’acheter un tel objet surtout si, de par sa polyvalence et parfois son prix, il correspond à l’achat de nombreux outils de jardinage.

Le prix des outils de jardin multifonction : assez onéreux

L’outil de jardin multifonction coûte plus cher. Ce prix est justifié puisque l’acheteur a en sa possession 4 outils de jardinage, voire plus, au lieu d’un seul. Mais là encore, il y a le risque de s’encombrer inutilement d’un appareil qui ne servira pas. A titre d’exemple, pour les personnes qui possèdent un jardin sans arbre, pourquoi s’affubler d’une tronçonneuse ? Cet outil sera inutile. Le tarif d’un outil multifonction est intéressant pour ceux qui utilisent plusieurs fois dans l’année un grand nombre de têtes de coupe différentes.

Dans le cas contraire, il est préférable d’opter pour un ou deux outils spécifiques. Ceux-ci seront sans doute plus performants et le prix plus attractif. Pour le reste, une fois tous les trois ans, il suffit de demander à son voisin sa tronçonneuse. Ce n’est sûrement pas un souci pour lui et c’est plus sympa. Il suffit de lui offrir des chocolats ou une partie de la récolte de fraises pour le remercier. En plus, c’est bien pour la planète de ne pas surconsommer en achetant de nombreux outils qui servent au final que rarement.