poulailler

Le bio est en vogue depuis un petit moment déjà, la tendance bio qui prône une consommation plus saine, plus riche en goût et surtout plus écologique fait rage, et, il en est donc de même pour le poulailler bio qui intéresse de plus en plus de monde. L’élevage des poules bio et poulailler bio est le sujet de cet article. Nous avons répertorié pour vous les avantages et les inconvénients d’un poulailler bio. Autant dire immédiatement que les avantages sont bien plus nombreux et vous allez donc voir pourquoi …

Quels sont tous les avantages d’un poulailler bio ?

Le premier avantage du poulailler bio est que cette activité est plutôt judicieuse et économique aussi. Bien évidemment, c’est aussi une question de passion, car si le poulailler est immédiatement vu comme une contrainte, le plaisir n’est forcément pas le même !

Mais le poulailler bio et outre le fait qu’il soit très agréable de profiter d’excellents oeufs bien frais, offre aussi une activité très ludique pour toute la famille. C’est une activité écologique parfaite pour les enfants qui s’émerveillent de voir un oeuf éclore ou d’aller simplement récolter les oeufs ! Les oeufs ont une toute autre saveur, le jaune et sa belle couleur est de suite un label de fraîcheur.

Un habitat bien pensé, bien entretenu garantit donc le bonheur de vos poules qui, en remerciement vous donneront aussi de beaux œufs. C’est ainsi pour l’élevage réalisé dans les meilleures conditions possibles. Pour le terrain et pour le jardin, les poules sont aussi de parfaites alliées, elles assainissent une pelouse, la mousse disparaît, elles assainissent le jardin en éliminant de nombreux parasites et pour les déchets, elles réduisent considérablement la quantité de tous, aussi bien ménagers que ceux du potager !

Pour l’alimentation des poules, quelques graines suffisent à compléter ce qu’elles peuvent trouver en liberté et avec les épluchures ou les divers déchets, ainsi, la dépense n’est pas énorme. L’achat du poulailler bio n’est pas une obligation non plus, il suffit surtout de bien le choisir ou de bien le penser avant de le construire, le poulailler en bois est à privilégier, c’est une matière recyclable et qui répond le mieux aux besoins des animaux. Le poulailler doit surtout correctement s’adapter au nombre de poules que vous allez élever.

poules-perchoir

Pour un élevage bio, certaines normes sont à respecter et pour le poulailler bio il y a alors des considérations à prendre en compte, mais rien ne vous empêche de pouvoir profiter des bienfaits du poulailler qui vous offrira quoiqu’il en soit de bons oeufs bio…

Si votre espace le permet, il est donc judicieux de laisser vos poules en liberté totale mais à certaines périodes de l’année, par temps de semis, cela n’est pas recommandé, de même si vous tenez à vos jolis massifs de fleurs…

L’idéal est un enclos grillagé et sécurisé suffisamment grand avec un préau abrité, vos poules seront alors très heureuses dans leur habitat, un habitat qu’il vous faudra cependant surveiller de près, et c’est sans doute là le seul inconvénient d’un poulailler.

En effet, le nettoyage doit être soigné et régulier. Les poules peuvent être dérangées et perturbées par la présence de poux rouges, des parasites qui ne sont pas rares au coeur du poulailler, il convient donc d’être vigilant mais surtout prévenant, et même d’une manière écologique, c’est possible avec des produits adaptés.

Les impératifs à respecter pour le poulailler biologique ?

Les impératifs et nous venons de le voir juste avant, consistent essentiellement et surtout à l’entretien du poulailler qui doit être régulière et bien orchestrée. On nettoie la litière partiellement au moins deux fois par semaine, et en totalité entre deux à trois fois par an. Les fientes de poules peuvent être transformées en engrais bio, elles peuvent donc faire l’objet d’un compost particulier qui sera bien utile pour le jardin.

Il faut donc désinfecter le poulailler et l’entretenir soigneusement. Il existe des produits bien spécifiques aussi qui garantissent les normes bio, c’est le cas du Cocciferme Fort qui est un supplément nutritionnel liquide bon pour toutes les volailles, poules, oies, canards, des animaux qui peuvent parfois errer dans votre jardin… La terre de Diatomée est également le produit idéal pour assainir ou prévenir l’invasion de poux rouges qui peut parfois sévir, à plus ou moins grande échelle dans le poulailler.

La bonne alimentation des poules bio passe par des aliments complets biologiques, 150 gr/jour pour une poule adulte, ces aliments se composent souvent de blé, triticale, luzerne, féveroles, orge, maïs, tourteaux de tournesol et soja, carbonate de calcium, phosphate bicalcique, cela favorise le rendement des poules pondeuses. Le poulailler doit être parfaitement sécurisé pour éviter aussi les prédations. La porte automatique électrique de poulailler est une bonne alternative pour ne pas oublier de fermer le poulailler en fin de journée.

L’enclos, la volière doivent aussi être sécurisés au maximum, il existe pour cela différents matériaux qui sont simples à installer, à utiliser, et qui désormais fonctionnent pour la plupart avec l’aide du soleil. L’enclos est entouré de grillage ou de filet, de préférence électrifiable, de même le toit doit être recouvert pour lutter contre les prédations qui peuvent venir du ciel, rapaces, buses …

Le grillage de l’enclos doit être soit enterré profondément, au moins 40 cm dans la terre, soit il est posé en surélévation au-dessus d’un muret de béton. C’est aussi offrir à ses poules une bonne tranquillité que de leur offrir un poulailler bien sécurisé.

Pour bien s’informer au préalable sur le poulailler bio, des ouvrages dédiés et spécifiques sont disponibles, ainsi que des sites internet comme celui-ci.