Pour son développement optimal, une pelouse a besoin d’eau, d’air et des éléments nutritifs. Or, suite aux piétinements répétitifs que subissent le sol, une croûte dure, compacté et tassé va se former à sa surface. Cet état du sol ne permet pas aux racines de respirer et de recevoir de l’eau ainsi que des nutriments nécessaires pour assurer la santé du gazon. L’aération et le décompactage du sol s’avèrent donc impératifs en utilisant des appareils dédiés dont des aérateurs de pelouse.

Le rôle de l’aérateur de pelouse

Avant toute chose il faut comprendre que l’aérateur de pelouse est conçu pour décompacter le sol. Cet outil permet de piqueter le sol pour avoir de petits trous afin de faciliter l’arrivée de l’air, de l’eau et des nutriments essentiels jusqu’aux racines du gazon.

Pour plus d’efficacité, l’aération de la pelouse doit s’effectuer au printemps quand la végétation commence à pousser, et à l’automne. Ces deux saisons de l’année correspondent à la mise en engrais du gazon.

Les différents types d’aérateurs de pelouse

Pour aérer le sol, il existe des outils spéciaux qui sont souvent pointus d’une dizaine de centimètres pour pouvoir s’enfoncer à l’intérieur du sol.

Le principe est simple : les aérateurs de pelouse créent de petits trous aidant l’air à atteindre les racines et l’eau ainsi que les engrais à y accéder pour nourrir le sol. Pour cela, on peut utiliser :

  • La fourche à bêcher : cet appareil permet de creuser des trous à distance régulière afin que la terre puisse avoir de l’aération. Ce type d’outil est idéalement adapté aux petites surfaces de pelouse.
  • Les patins aérateurs : il s’agit d’un appareil doté de pointes, à placer sur les chaussures comme une sorte de semelles. Des trous se forment en piétinant sur les surfaces de gazon. Cet appareil est conseillé pour les surfaces de gazon à petite taille.
  • Les râteaux aérateurs : les râteaux sont munis de dents pointues qui creusent de petits trous en fendant sur la terre. La tâche se révèle longue et éreintante, c’est pourquoi cet outil est recommandé aux pelouses de petites surfaces de 100 mètres carrés par exemple.
  • Le rouleau aérateur : cet outil s’utilise pour le décompactage d’une grande surface en un peu de temps. En version manuelle, le rouleau équipé de dents peut être poussé à l’aide d’un manche. Afin que les dents s’enfoncent plus profondément dans le sol, il est toutefois nécessaire d’exercer une pression. Par contre, en version électrique ou thermique, le rouleau sera fixé sur un appareil dédié, soit un scarificateur, soit un rouleau à gazon. En optant pour un scarificateur électrique, il n’est plus besoin d’exercer une pression verticale sur l’appareil car le scarificateur produit de la pression juste en le poussant, ressemblant à l’utilisation d’une tondeuse dans le jardin.

Quels sont les autres points à respecter pour avoir une belle pelouse ?

Pour obtenir un beau gazon, il faut de l’attention et surtout du temps. Un gazon parfait est synonyme d’un jardin propre, vert et bien entretenu. Voici quelques conseils pour avoir un gazon de rêve. Et puis, vous allez voir qu’entretenir son gazon est une tâche un peu compliquée…

Opter pour un gazon bien adapté à la région

Avant de planter de la pelouse, fixez votre choix sur une variété correspondante au terrain de votre jardin et aux contraintes météorologiques de votre région. Rassurez-vous, la plupart des pelouses s’adaptent parfaitement à un climat froid ou sec.

Arroser l’herbe

Pour avoir un gazon bien vert, vous êtes censé l’arroser. Sachez que cette action devra être effectuée avec générosité mais pas trop souvent. Vous ne le faites qu’une fois par semaine, excepté si vous vous trouvez dans une zone spécialement sèche. Le gazon a besoin de l’eau dans le terrain, et lorsque vous irriguez souvent, vous aurez une pelouse fragile qui n’est pas capable de gérer la période sèche.

Tondre le gazon

A l’inverse d’un arrosage trop fréquent, tondre le gazon plus fréquemment permet d’embellir sa pelouse. Autre intérêt, les mauvaises graminées se reproduisent moins aisément. Si vous voulez obtenir une pelouse aussi parfaite qu’un green de golf, tâchez de tendre plus qu’une fois par semaine, par contre, une tonte hebdomadaire peut suffire. Cette tâche se fait surtout à l’automne et au printemps durant les périodes de croissance.

Consolider la pelouse

Vous pouvez épandre de l’engrais qui convient à votre gazon deux ou trois fois par an. Cela permet d’améliorer et garder son aspect. Cependant, ces produits sont à utiliser avec beaucoup de prudence. N’oubliez surtout pas d’arroser de manière abondante après la fertilisation.