installation panneaux

L’utilisation des panneaux solaires est aujourd’hui l’une des meilleures options pour réduire ses factures d’électricité en France. Par temps de fraîcheur, cette énergie reste une alternative assez intéressante pour jouir d’un bon chauffage. Mieux, le solaire reste le moyen idéal pour améliorer l’empreinte carbone de votre ménage. Si vous décidez d’installer ces plaques, voici quelques paramètres qui pourront influencer le coût de leur installation.

La taille de l’installation

Beaucoup de personnes sont toujours indécises par rapport à l’installation des panneaux solaires. Pour cause, ils craignent le coût d’installation de ces derniers. Il est vrai que, par le passé, des installateurs ont arnaqué certains ménages avec des installations à des frais astronomiques. Aujourd’hui, le secteur est entièrement assaini et les tarifs pour installer les panneaux solaires sont plus accessibles.

Ceux-ci dépendent prioritairement de la taille de l’installation. En effet, plus vous augmentez la surface de vos panneaux et plus, vous aurez une bonne capacité de production. Agrandir la surface solaire est synonyme d’augmenter le nombre de panneaux photovoltaïques ou thermiques. Votre facture est alors tributaire de la taille de votre installation solaire.

Le type de rénovation et la nature des panneaux

Le type de rénovation est un paramètre important qui a une incidence sur le coût de l’installation de vos panneaux solaires. En vérité, il existe deux techniques pour mettre en place vos plaques. La première consiste à poser les panneaux solaires sur votre toit ou dans votre jardin, des lieux où l’ensoleillement est abondant.

La seconde est liée à l’utilisation des panneaux encastrables. C’est-à-dire que les plaques sont intégrées au toit et participent à l’isolation de votre bâtiment comme les panneaux acoustiques. Cette technique est plus coûteuse, car elle nécessite la destruction d’une partie ou de toute la toiture.

Si vous envisagez une installation définitive, cette option est plus avenante. Aussi, la nature des panneaux est un détail à prendre en compte. Les panneaux photovoltaïques utilisés pour l’éclairage et l’alimentation des appareils sont plus accessibles que les plaques destinées au chauffage.

prix installation

La technologie de vos panneaux

La technologie de vos panneaux solaires a aussi une incidence directe sur le prix de votre installation solaire. Mieux, elle participe largement à la productivité et au rendement de vos plaques. En effet, certains panneaux photovoltaïques fonctionnent avec des modules polycristallins. Ceux-ci sont moins chers et proposent un rendement très bas de l’ordre de 14 %.

A lire :   Outils de jardin multifonction : quels sont les points faibles ?

D’autres plaques solaires sont équipés de modules monocristallins. Elles sont plus performantes, car disposent d’une surface homogène qui optimise le contact avec les photons. Ces panneaux proposent près de 25 % de rendement et reviennent donc naturellement plus chers. Ne vous laissez donc pas berner par les installateurs indélicats qui proposent des panneaux à bas prix pour séduire.

La puissance de votre installation

Pour démarrer votre projet d’installation de panneaux solaires, votre installateur doit faire une étude préalable. Celle-ci servira à définir la puissance maximale en Kilowatts crête qu’il faut à votre installation domestique. C’est sur cette base que le choix des panneaux solaires est fait et que les technologies à utiliser sont définies.

Si vous souhaitez vendre le surplus d’énergie produite, vous devez prévoir un écart de quelques kilowatts crête. Plus la puissance installée est élevée et plus, vous aurez à dépenser. Pour cause, les panneaux solaires proposant les meilleurs rendements sont assez chers. Même si vous optez pour des plaques à modules polycristallins, il faudrait un grand nombre pour atteindre une puissance élevée.

La zone et l’installateur

Le coût de l’installation de vos panneaux solaires est aussi tributaire de la région où vous vous trouvez. Le climat tempéré de la France est un avantage certain pour l’utilisation des panneaux solaires. Mais certaines zones ont de faibles niveaux d’ensoleillement et ont donc besoin d’une installation de grande taille.

Sachez que les régions marseillaise et parisienne profitent d’un meilleur ensoleillement par an. Il varie entre 2000 et 2900 heures chaque année. Le nord-est de la France est la zone la moins ensoleillée. Le sud, en revanche, profite moyennement du soleil chaque année avec environ 1300 heures de rayonnement solaire.

L’installateur professionnel choisi pour placer vos panneaux solaires influence également le coût des travaux. Les bricoleurs vous reviendront plus cher. Optez pour des installateurs professionnels expérimentés disposant d’un certificat RGE. Ceux-ci pratiquent des tarifs raisonnables et vous garantissent des travaux de qualité.