Que ce soit le choix des arbres, des fleurs ou encore l’emplacement de quelques décorations, concevoir demande à la fois du temps et du budget, mais surtout, et avant tout, du temps. En effet, il est important de savoir ce que l’on veut afin de pouvoir l’obtenir au mieux, ce qui signifie effectuer des recherches, mais aussi estimer si l’apparence voulue peut convenir à son jardin. De ce fait, on peut s’intéresser plus en détail aux différents types de jardins dans le but de faire le choix le plus pertinent possible.

Les types de jardins

Que ce soit pour l’intérieur de sa maison, ou de son extérieur, il existe toute une multitude de styles que l’on peut sélectionner en guise de décoration. Dans ce cas précis, on parle des types de jardins dont le nom correspond soit à leurs origines, soit à leur fonction. En effet, que ce soit un jardin japonais ou un jardin potager, on peut facilement se faire idée de ses caractéristiques. Chose qui n’est pas aussi aisée dans le cas d’un jardin contemporain, à l’Anglaise ou encore naturaliste. On peut donc détailler un peu plus ces choix ci-dessous.

Les différents jardins

Tout d’abord, il est important de savoir que la terrasse de votre logement fait partie intégrante de votre jardin, il est alors très important de ne pas l’oublier afin de pouvoir l’adapter à votre choix. En effet, une terrasse purement européenne serait d’un contraste étonnant avec un jardin japonais, pour ne pas dire purement inadaptée. Maintenant que cette petite précision a été faite, on peut se pencher sur quelques jardins :

Jardin à la française : sans chercher à être chauvin, on peut commencer par les jardins qui sont propres à la France. Un tel jardin se veut structuré et symétrique, ce qui signifie manipuler la végétation pour lui donner la forme escomptée. Une fontaine fait le plus souvent office de lieu central autour de laquelle le jardin se développe. Un tel jardin est encore plus appréciable s’il est contemplé en hauteur, afin de profiter au mieux des différentes formes. Bien sûr, un tel jardin exige un entretien précis et constant, ainsi qu’un investissement conséquent, dans le but de non seulement créer ces formes, mais aussi de les maintenir.

Jardin à l’anglaise : de l’autre côté de la manche, on peut retrouver le jardin anglais. Dans ce dernier, on peut y retrouver les courbes d’un jardin français, mais la comparaison s’arrête là. Si les plantes sont taillées, le but n’est certainement pas de les faire prendre une forme symétrique complexe. Dans un tel jardin, la plante est mise à l’honneur, à la fois grâce à des touches de couleur, mais aussi grâce à des matériaux qui parviennent à les mettre en avant.

Jardin japonais : autre pays, autre type de jardin, cette fois bien loin de l’Europe. Dans un tel jardin, les plantes sont libres, épousant les chemins et formant un paysage coloré, le plus souvent entouré de cerisiers, dont le rose sublime un tel lieu lorsque ces derniers sont en fleurs. Ce type de jardin est souvent accompagné d’un cours d’eau, offrant ainsi à l’ensemble un calme reposant pour le moins agréable. Le jardin japonais est parfait lorsque l’on recherche un endroit tranquille dans lequel on peut méditer tranquillement.

Jardin naturaliste : à l’opposé du jardin français, le jardin naturaliste, comme son nom l’indique, laisse la nature prendre le dessus. Les plantes poussent librement et se multiplient, ce qui ne signifie pas du tout qu’un tel jardin ne demande pas d’entretien. En effet, certaines espèces sont pour le moins invasives, il faut donc réussir à les contrôler et les empêcher d’étouffer les autres plantes présentes.

Jardin potager : comme son nom l’indique, le principe même d’un jardin potager est de planter et de cultiver ses légumes. Des légumes qui sont alors de qualité et que l’on peut manger sans restriction. Un jardin potager est naturellement économique et s’avère un très bon choix pour quiconque souhaite s’essayer au jardinage. D’ailleurs, il est erroné de croire qu’un jardin potager est dénué de fleurs. En effet, certaines fleurs protègent très bien les légumes de certaines maladies. Une protection qui favorise ainsi leur développement et de ce fait leur production. De plus, un tel jardin peut également être composé d’herbes aromatiques pour le moins pratique pour assaisonner ses plats.