Vous souhaitez monter un jardin vertical artificiel pour décorer votre maison ou les locaux de votre entreprise ? Ce n’est pas du tout chose compliquée ! Cependant, certaines précautions sont à prendre pour avoir un rendu unique. Découvrez dans ce billet quelques astuces pour réussir la pose de votre mur végétal artificiel.

Faire le choix des plantes selon l’emplacement

Pour réaliser la pose d’un mur végétal artificiel, il est possible de faire plusieurs combinaisons de plantes. Cependant, le choix des végétaux varie en fonction du lieu à décorer. Ainsi, s’il est question de mettre en place un mur végétal artificiel d’intérieur, il est important de choisir des plantes dont les couleurs s’harmonisent celles de votre décoration intérieure. Si votre espace est doté d’un éclairage sombre par exemple, nous vous conseillons d’opter pour des plantes de couleurs vives comme celles de printemps ou d’automne. Dans le cas contraire, privilégiez des fleurs blanches comme le liseron blanc pour une pièce avec un éclairage optimal.

Lorsqu’il s’agit de mettre en place un mur végétal artificiel pour extérieur, les plantes artificielles capables de donner un effet de forêt constituent un choix idéal. Vous pouvez ainsi faire un mélange de plantes grimpantes et fleuries telles que la lavande et les fougères pour créer une ambiance unique dans votre espace. Ici, il faut garder à l’esprit que le plus important est de trouver la combinaison parfaite pour changer l’esthétique de votre extérieur et en ressortir une atmosphère de relaxation zen. De plus, les plantes d’extérieur doivent être suffisamment solides et rigides pour que votre mur végétal artificiel brise vue puisse résister aux intempéries. En campagne, n’hésitez pas à porter votre choix sur une végétation tropicale avec un effet de jungle pour laisser une forte impression à tout passant ou visiteur.

Assembler les murs végétaux

L’une des choses à faire pour réaliser la pose de votre faux mur végétal artificiel est l’assemblage des murs végétaux. Mais avant de procéder à l’installation de votre mur, il est important de vérifier si le support devant l’accueillir est solide et en bon état. Cette étape demeure essentielle, car elle permet de s’assurer si le support peut contenir la haie artificielle. Ensuite, assemblez les haies végétales en dé-clipsant et en re-clipsant les panneaux pour avoir les dimensions désirées. Il faudra respecter le sens du feuillage et veiller à ce que les dimensions des végétaux correspondent à celles de votre mur. En cas de débordement, vous pourrez découper le mur afin de l’ajuster à la taille souhaitée. D’ailleurs, vous pouvez visiter ce lien pour découvrir d’autres astuces pour réussir la mise en place de votre mur végétal.

Fixer le mur selon son support

Une fois l’assemblage terminé, fixez les panneaux de manière à ce que le feuillage monte vers le ciel. Pour les murs clairs ou les grillages nus, placez des occultants à l’arrière du feuillage afin d’augmenter l’opacité du mur. Il est à noter que la méthode utilisée pour fixer le panneau varie selon que votre support est un grillage souple ou rigide, un fer forgé, une façade ou un mur. Dans le cas des grillages, l’utilisation des agrafes est fortement recommandée. Par contre, pour le fer forgé, il faudra vous servir du serre flex directement sur le support pour placer le premier carré. Quant aux façades ou murs, vous pouvez recourir à des crochets, à une pince à grillage ou un câble de jardin.