cloture jardin

Construire une clôture avec rapidité et facilité est chose possible grâce à la tarière. Cet équipement est pratique pour forer des trous destinés au piquet de votre délimitation. Que ce soit avec une tarière manuelle ou à moteur, vous pourrez concevoir vous-même votre clôture. Découvrez comment utiliser la tarière pour les trous.

Les avantages d’une tarière

Poser une clôture est un travail de longue haleine. Pourtant, vous ferez de grandes économies sur la main-d’œuvre si vous le faites vous-même. Avec l’aide d’une tarière, vous pourrez creuser des trous plus rapidement et sans effort. Cet appareil permet aussi l’égalisation du travail sur tout le périmètre. Alors, investissez dans une tarière au lieu de faire appel à un prestataire.

De plus, la machine peut vous servir pour d’autres travaux de bricolage. En jardinage, vous pouvez utiliser la tarière pour creuser les trous de vos arbres fruitiers. En fonction du modèle que vous aurez acquis, vous pouvez interchanger les mèches afin de l’adapter à toutes les situations.

Comment choisir la tarière ?

Le choix de la tarière dépend de plusieurs paramètres. Si vous avez un petit budget et que vous n’utilisez pas souvent la machine, vous pouvez opter pour une tarière manuelle. Elle requiert un minimum de force, mais pas plus que la bêche. De plus, cela vous permettra de faire un peu de sport en construisant votre barrière.

Si vous êtes un bricoleur fervent, il est recommandé d’investir dans une tarière thermique. Elle fonctionne au moteur. Elle dispose d’une panoplie de mèches pour trouver le diamètre qui convient à vos piquets. De plus, la structure des mèches permet non seulement de forer, mais aussi de vider vos trous. Sans fil, la tarière thermique vous permet de vous déplacer librement autour de votre maison.

tarrière trou

Comment utiliser la tarière ?

Avant de délimiter votre clôture, assurez-vous qu’il n’y ait pas de canalisation sous votre terrain. Ensuite, arroser tout le périmètre pour ramollir la terre. Réaliser de petits trous d’une profondeur de 10 cm pour marquer l’emplacement des piquets et pour faciliter la pénétration de la mèche. Puis, choisissez la bonne mèche et nettoyez-la.

Placez-vous devant le trou et stabilisez bien vos pieds au sol. Tenez la tarière à la verticale et mettez-la en marche. Enfoncez la mèche petit à petit au rythme de l’appareil. Lorsque vous avez terminé les trous, versez-y le ciment puis poser le piquet. Il serait plus rapide de se faire aider par une deuxième personne. Pendant que vous ferez, votre binôme se chargera directement des piquets.

Voir l’utilisation d’une tarière en vidéo

Utilisation d’une tarière thermique à deux.