culture figuier

Originaire du Moyen-Orient, le figuier donne d’excellents fruits. Comme plusieurs autres variétés de plantes, il affiche un véritable intérêt pour l’ornement et la décoration. Toutefois, il faut noter que la culture du figuier n’est pas aussi aisée. Elle doit être méthodique et peut s’avérer fastidieuse. Ici, vous profitez de bonnes indications pour cultiver le figuier !

Plantation du figuier

La culture d’une espèce végétale commence par sa plantation. Le figuier se plante dans des sols bien drainés. Quelques fois, il se montre tolérant au calcaire. Si vous plantez le figuier dans un sol sec, vous devriez régulièrement l’arroser. Outre le choix du sol idéal, il faut mettre cet arbre en terre au moment idéal. Aussi, il faut procéder de la meilleure des manières.

Le figuier requiert une exposition au soleil. Certaines variétés de cette plante se développent dans un environnement chaud. Pendant les vents froids d’hiver, vous devriez abriter ces plantes. Il n’y a pas de moment figé pour planter le figuier. Néanmoins, l’idéal est de le faire en printemps. Vous pouvez être amené à tailler un vieux figuier pour l’entretenir.

En outre, pour planter le figuier, creusez un trou et mettez-y du compost bien décomposé, du sable et éventuellement du terreau. Ensuite, placez l’arbuste et rebouchez le trou. Enfin, il faut tasser en faisant attention aux racines puis arroser avec de l’eau.

planter un figuier

Culture et entretien du figuier

Pour réussir la culture du figuier, vous devriez être en mesure de le multiplier. Plusieurs options s’offrent à vous : les semis, le bouturage, la greffe et le marcottage. Le bouturage est l’option la plus simple et la plus efficace. Elle se résume à la réalisation d’une bouture à partie des branches d’un autre figuier. La bouture se réalise idéalement de début avril au début de l’été. Il est nécessaire de donner à la bouture une bonne taille pour permettre au figuier de vite grandir avec de bonnes ramifications.

Aucune culture n’est viable si elle n’est entretenue. L’entretien du figuier se résume à l’arrosage, à la taille et à l’entretien du sol. Il faut arroser quand la fructification augmente, mais aussi en saison sèche. En outre, il faut sarcler pour éliminer les herbes et empêcher le développement d’autres végétaux autour du figuier. Ceci permet d’éviter la présence de prédateurs.

Si vos figuiers grandissent en longueur, il est nécessaire de les tailler. Il existe deux principaux types de tailles : la taille de formation et la taille de fructification. La première se fait pendant le repos végétatif du figuier pendant ses deux premières années. La seconde se fait beaucoup plus tard après la récolte.

La récolte des fruits

La récolte des fruits du figuier intéresse de nombreuses personnes. Une fois les figues cueillies, elles ne murissent plus. Il est nécessaire de les récolter à maturité. En outre, vous pourrez les conserver au réfrigérateur sous 2 jours seulement. Elles peuvent se consommer sous différents aspects : crus, cuits ou encore en confiture.

La culture du figuier est très profitable à condition d’y mettre de la méthode et de l’application !