Vous faites partie de ceux qui ont la chance de disposer d’un espace de détente extérieur en plus de votre logement ? Félicitations ! Vous avez réalisé le rêve de tous les foyers français qui ont soif de liberté en ces temps de confinement. Avoir un jardin c’est en effet profiter d’un espace de relaxation en plus dans sa propriété, et ce en toute indépendance. Le tout, sans se restreindre aux prescriptions strictes en vigueur actuellement.

Ainsi, l’extérieur (aussi petit qu’il soit) est aujourd’hui valorisé comme un vrai trésor pour les ménages. Et si vous comptez parmi les fortunés en matière de superficie externe, mieux vaut bien l’assurer ! Contrairement aux idées reçues, il est possible de couvrir son jardin de manière optimale, et ce, à partir de son assurance habitation. De quelle façon et comment s’y prendre nous diriez-vous ? Tour d’horizon sur les essentiels à mettre en œuvre pour protéger efficacement votre jardin à partir de l’assurance habitation.

Opter pour une extension de couverture

Les propriétaires ont le choix entre deux options de couvertures pour leurs jardins. Soit ajouter une option en sus sur votre assurance habitation, soit ratifié pour une autre formule spécifique plus étendue pour l’extérieur. Totalement facultative, mais recommandée, la sélection de ce supplément de protection devra se faire uniquement en fonction de vos besoins. Gardez cependant à l’esprit que le jardin et les mobiliers assimilés sont soumis à des risques plus importants que l’ensemble de votre habitation. Les menaces sont surtout d’origine climatique et il s’avérera essentiel de préconiser une couverture effective contre de tels sinistres. En général, la couverture de votre jardin vous permettra de garantir :

  • les risques liés aux évènements climatiques ;
  • les actes de vandalisme (qui sont facultatifs selon le type de contrat) ;
  • les incendies ;
  • les explosions ;
  • les accidents (électriques, etc.).

Il sera toutefois essentiel de bien s’informer auprès de la compagnie d’assurance concernant les réelles garanties proposées. Variable d’un assureur à l’autre, les protections octroyées devront être connues avant toute signature de contrat. Si chez certaines maisons d’assurance la couverture n’est apposée qu’aux végétaux, d’autres assureurs garantissent la totalité des composants du jardin. Ils pourront donc couvrir tant les biens et équipements mobiliers (détentes et loisirs) que les installations spécifiques comme la terrasse les clôtures, les éclairages, le barbecue, etc.

Réaliser les installations requises pour protéger son extérieur

Avoir une assurance habitation avec extension jardin ou formule extérieure ne signifie pas que vous allez faire l’impasse sur la protection de vos mobiliers et autres composants. Il sera en effet essentiel de prendre les mesures adéquates en vue de prévoir les menaces existantes. Les précautions à prendre peuvent être nombre comme :

  • veiller à bien couvrir vos végétaux contre le gel hivernal ;
  • stocker les outils dans une dépendance pour éviter de se les faire voler ;
  • couvrir la piscine en hors saison (prise en charge ou non dans la garantie) ;
  • implanter un barbecue pour éliminer le risque de propagation du feu dans le jardin ;
  • ne pas laisser vos mobiliers de jardins sous la pluie ou sous les grands rayons du soleil.

Les démarches indispensables pour déclarer un sinistre

Pour être en mesure de profiter de votre droit de couverture lorsque vous avez un jardin assuré (peu importe l’extension ou la formule choisie), il sera primordial de déclarer le sinistre subi. Pour ce faire, veillez à présenter dans les délais imposés les différends justificatifs (photos, bons de garanties, factures, etc.) en guise de preuve. Dans la majorité des situations, ces documents indispensables seront à transmettre auprès de l’assurance dans les 5 jours ouvrés suivants le jour du sinistre. Pouvant être expédiée via messagerie électronique ou par courrier, cette déclaration sera jugée comme sans valeur si elle ne contient aucune pièce de preuve.

À l’image des accidents pouvant avoir lieu au sein de votre habitation, les propriétaires d’un extérieur assuré ayant subi des dégâts spécifiques doivent ainsi réaliser une déclaration de sinistre rapidement. L’idée sera de pouvoir informer au plus vite sa compagnie d’assurance afin d’avoir une idée précise des éléments pris en charge et des démarches à suivre pour pouvoir en profiter. Les conditions de remboursements seront amplement variables d’un contrat à l’autre. Il sera donc important de connaître dans les moindres détails les indemnisations proposées par votre contrat d’assurance !