La piscine hors sol est une alternative idéale et pratique à la version enterrée. Simple à mettre en place et plus sécuritaire pour les enfants, cette version de bassin a enregistré une vente de 64 400 modèles rien qu’en 2018, et les chiffres ne cessent de croître à travers les années. De nombreux ménages profitent ainsi d’ores et déjà des attraits de la piscine non enterrée au sein de leur jardin. Toutefois, pour être en mesure d’avoir à disposition une Piscine hors sol acier impeccable et sans aucune détérioration cet été, il est essentiel de réaliser des entretiens réguliers. Voici nos meilleurs conseils.

L’eau, un élément essentiel à prendre en charge

L’eau est sans aucun doute le composant principal d’un bassin d’extérieur. Sans cette dernière, une piscine ne sera tout simplement pas fonctionnelle et n’offrira aucune attraction pour les familles. En outre, sans un bon nettoyage, le flot pourra devenir vert et recouvert de multiples algues qui seront des niches à bactéries. Des faits qui rendront vos séances de baignade amplement risquées pour la santé.

L’étape de la prise en charge de l’eau est ainsi un indispensable pour tous les propriétaires. Ci-dessous les procédés à adopter :

  • Nettoyage à l’épuisette et à l’aspirateur piscine : quotidiennement, il est essentiel de se munir d’une épuisette pour ramasser les impuretés et autres petits déchets qui ont pu tomber à la surface du bassin. Un aspirateur servira aussi à enlever les débris au fond laissés par les pieds remplis de sables ou d’herbes des nageurs. À défaut d’un aspirateur, il est possible d’utiliser un balai pour piscine. Il est aussi préconisé d’avoir recours à un gant nettoyant pour nettoyer la ligne d’eau qui deviendra indélébile sans entretien.
  • Un bon traitement : le pH de l’eau de votre piscine vous permettra de définir sa qualité. Une eau propre aura un pH neutre (7,4 idéalement). Plus elle est ainsi acide, plus le besoin de traitement est urgent. Chlore, brome, PHMB ou électrolyse au sel, le choix du produit est à faire selon votre budget et vos attentes.
  • Filtres : pour que l’eau soit toujours propre à perpétuer, il est primordial de vérifier et de vider fréquemment les paniers du skimmers. De même, le préfiltre devra aussi être contrôlé régulièrement.

Hivernage de la piscine

En période de grand froid, votre piscine hors sol sera forcément inutilisée. Afin de garder l’eau du bassin, mais aussi votre installation en acier à l’abri, il sera indispensable de réaliser l’hivernage. En fonction de votre localité et de vos attentes, il est possible de miser sur une des techniques suivantes :

  • L’hivernage total qui requiert l’arrêt de tout traitement et filtrage. Il sera ainsi indispensable de se munir d’une couverture d’hivernage pour recouvrir son bassin. Dans ce cas, lors du début de saison, un traitement à partir de désinfectant sera à prévoir pour réutiliser en toute hygiène sa piscine.
  • Hivernage actif où les procédés d’entretien seront maintenus, mais en version plus soutenue. Cette option permettra de remettre sa piscine à l’utilisation plus facilement.

Il est important de noter que la saison froide sera l’occasion idéale pour vidanger votre bassin. Un procédé à renouveler impérativement tous les 3 à 4 ans.