Vous débutez dans la culture indoor ? Sachez que ce type d’entreprise demande beaucoup de précision. Si vous tenez vraiment à réussir votre projet et profiter d’un  résultat optimal, suivez nos conseils et astuces.

Le choix de l’installation de culture indoor

Pour faire un choix avisé de la configuration de votre culture, vous devez définir la contrainte qui vous paraît la plus importante (espace, hauteur, nombre de plantes, prix d’achat, coût électrique mensuel, disponibilité, rendement fruitier ou horticole désiré, etc…), et mettre en adéquation votre ou vos contrainte(s) avec le matériel de culture que vous choisirez. En effet les capacités, contenances et spécificités techniques de votre future installation sont à déterminer en fonction d’une multitude de points qu’il est parfois difficile de maîtriser et définir.

Le choix du type de culture

Selon le rendement souhaité et le temps que vous pourrez y consacrer, vous avez le choix parmi différents types de cultures indoor :

  • la culture hydroponique
  • la culture en pot
  • la culture aéroponique

Du type de culture choisi dépendra bien sûr le matériel à sélectionner.

Le choix de la chambre de culture

Il existe différents types de modèles de chambres de culture indoor, box de culture ou encore Growtent. Plusieurs tailles, plusieurs formats, pouvant ainsi parfaitement s’adapter à l’espace qui sera dédié à votre culture. Plusieurs matières et composants existent également pour les chambres de culture, mais la box en toile est le modèle le plus répandu et le plus apprécié des cultivateurs. De nombreux accessoires s’adapteront ensuite à votre chambre de culture tels que filets de palissage, accessoires de suspension, ou encore hygromètres.

Quel type d’éclairage pour la  culture indoor ?

Il est toujours difficile de choisir le meilleur éclairage horticole pour la culture indoor ou les serres, surtout lorsque l’on débute en culture. Il est primordial de choisir un éclairage horticole pratique mais également efficace et assez puissant. Beaucoup de facteurs vont entrer en compte dans la prise de décision. La LED commence à vraiment s’installer dans le secteur horticole et devient terriblement puissante, économe et efficace…

–          Les lampes HPS

Il s’agit d’une lampe à vapeur de sodium haute pression. Ces lampes permettent d’illuminer votre jardin intérieur dans les meilleures conditions, en reproduisant une lumière naturelle. Ce sont les plus performantes sources de lumière électrique disponibles sur le marché pour la culture de végétaux en intérieur. La durée de vie d’une lampe HPS est d’environ 9000 heures.

–          Le led horticole

La lampe Led horticole est l’alliée par excellence du cultivateur d’intérieur. Aujourd’hui, l’éclairage Led est incontournable, et offre performance et économie. Les diodes électroluminescentes produisent une source de lumière très proche du rayonnement solaire, garantissant de belles récoltes.

L’aération de la chambre de culture

Outre le renouvellement d’air grâce à l’extracteur, la ventilation de votre espace de culture est un facteur essentiel pour réussir vos récoltes. Les mouvements d’air facilitent les échanges 0²/CO² des stomates. Un espace de culture indoor bien ventilé assurera des plantes vivaces et en bonne santé. Les mouvements d’air assurés par les ventilateurs sont à diriger sur les plantes, de façon homogène et relativement progressive.

Le choix du substrat de culture

Le substrat se rapporte au milieu où les racines se développent et se protègent de la lumière, qu’elles ne supportent pas : elles sont photosensibles. Ainsi, il existe plusieurs substrats de culture que l’on peut classer dans deux catégories bien distinctes : la terre et l’hydroponie.

Basée sur l’hydroponie, la culture moderne concerne les plantes qui évoluent dans substrat inerte et stérile tel que les billes d’argile, la laine de roche, la fibre de coco, la sphaigne, la vermiculite, la pouzzolane… Ces différents substrats ne contiennent pas d’éléments nutritifs et obligent à des apports d’engrais constants et évolutifs par le biais de l’eau. Seuls des engrais bio-minéraux sont à prescrire les conditions climatiques au sein de son espace de culture et la capacité des plantes à assimiler les apports compte tenu du stade de croissance ou de floraison, afin de programmer ses marées et leur temps à l’aide d’un programmateur manuel, digital ou cyclique. Concrètement, plus les plantes évoluent, plus leurs besoins en eau et engrais sont importants. Donc, avant de commencer votre culture indoor, vous devez impérativement choisir le substrat qui convient à votre culture.